Mame Mbaye Niang : « Si Wade se trouve toujours à Casablanca, c’est parce qu’il le veut »



Mame Mbaye Niang : « Si Wade se trouve toujours à Casablanca, c’est parce qu’il le veut »

Le président du Conseil de surveillance de la Haute autorité de l'aéroport de Diass dément toute interdiction à l’encontre de l’avion du président sortant Wade de fouler le sol sénégalais. Selon Mame Mbaye Niang, l’autorisation date d’il y a huit (8) jours. Si Wade se trouve toujours au Maroc, c’est parce qu’il le veut bien.

 
Selon ce dernier, ce matin, le président Abdoulaye Wade en quittant Paris, c’est le chauffeur de l’Ambassade du Sénégal qui l’a déposé à l’aéroport d’Orly avant son embarquement dans le vol commercial de Royal air Maroc. Arrivé au Maroc, Wade a voulu prendre un avion privé qui a une autorisation depuis huit (8) jours. Il en veut pour preuve le réseau fixe des télécommunications aéronautiques disponible à travers le monde pour tout dépôt de plan de vol et autorisation. L’autorisation porte même le numéro : 869.


 
Ainsi tonne Mame Mbaye Niang, « si Abdoulaye Wade quitte la France pour dire qu’il va faire une escale au Maroc alors qu’il est en possession d’un avion qu’il a loué, cela ne leur regarde plus ». « Si Wade se trouve toujours au Maroc, c’est parce qu’il veut y rester » dit-il tout en précisant que pas plus tard que ce matin à l’aéroport Léopold Sédar Senghor, la consigne donnée au protocole était d’escorter le président Wade dès sa descente d’avion… ».


Mercredi 23 Avril 2014 - 19:47



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter