Mandat d’arrêt contre Kéba Keinde : la Cour suprême désavoue le parquet général



La Cour suprême a confirmé hier la Chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Dakar qui avait prononcé l’annulation du mandat d’arrêt international visant Kéba Keinde dans l’affaire dite des commissions versées par Sudatel dans le cadre de l’attribution de la troisième licence de téléphonie. Les conseils de Kéba Keinde avaient, en effet, introduit une requête auprès de la Chambre d’accusation pour obtenir l’annulation du mandat d’arrêt lancé par le juge du premier Cabinet.
 

Rendant sa décision, la Chambre d’accusation avait émis un avis favorable mais le Parquet général avait fait un pourvoi en Cassation pour faire casser la décision auprès de la Cour suprême. Mais cette instance ne l’a pas finalement pas suivi, sert « Libération ». 


Samedi 4 Juillet 2015 - 12:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter