Manif du PDS : « Macky Sall incapable de décoder le message populaire », me Wade menace de se tourner vers l'armée pour les départager



Décidément, Me Wade ne recule devant rien. En dépit de l'interdiction de manifester et la présence massive des forces de l'ordre à la place de l'Obélisque, l'ex-president de la République s'est pointé sur les lieux. En plus de braver l'interdit, il a lancé des piques au président Macky Sall en déclarant que ce dernier « refuse de décoder le message du peuple ».

Le président Wade de poursuivre en avertissant que « si jamais la liberté de marche continue de lui être refusée, il va recourir à l'armée nationale, afin qu'elle le « départage » d'avec son successeur.

Selon Le Pape du Sopi, c'est lui-même « qui a institué le droit de marche dans la Constitution du Sénégal, il s'agit de l'expression d'une liberté fondamentale pratiquée dans toutes les démocraties mondiales. »

Revenant sur son acte de défiance Me Wade explique que s'il a agi de la sorte, c'est parce qu'il « est sénégalais, en plus investi de la confiance populaire pour avoir été un bon présidant ». Pour preuve, il a rappellé les foules en liesses qui accompagne ses sorties notamment ses visites à Touba.

Selon Me Abdoulaye Wade le peuple sénégalais est « détruit, désespéré, réduit à la mendicité, et survivant dans les pires difficultés telles la faim et la pénurie d'eau...».


Dimanche 1 Février 2015 - 11:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter