Maroc: manifestation de soutien au journaliste arrêté pour incitation à la violence Capture d'écran du site Lakome.com, dont le rédacteur en chef Ali Anouzla (photo au centre) a été interpellé.

Un rassemblement a eu lieu hier jeudi 19 septembre à Rabat pour réclamer la « libération immédiate » du journaliste Ali Anouzla, interpellé à la suite de la « diffusion » par le site d'information Lakome d'une vidéo d'al-Qaïda visant le Maroc. La vidéo critiquait le Maroc comme « le royaume de la corruption et du despotisme ». Il est reproché au journaliste de servir de tribune à Aqmi. Des accusations qui ne tiennent pas pour Nizar Bennamate, journaliste et militant marocain des droits de l'homme.



Capture d'écran du site Lakome.com, dont le rédacteur en chef Ali Anouzla (photo au centre) a été interpellé. lakome.com
Capture d'écran du site Lakome.com, dont le rédacteur en chef Ali Anouzla (photo au centre) a été interpellé. lakome.com
Nizar Bennamate
Journaliste
Le fait de dire que le site Lakome et donc Ali Anouzla ont publié une vidéo est un faux débat [...] Ali Anouzla est très connu pour ses avis de démocrate. Il plaide pour les changements au Maroc, et c'est pour ça qu'on est en train de [le] poursuivre.
Par Anaïs Moutot
 

Dépéche

Vendredi 20 Septembre 2013 - 16:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter