Massaly jugé le 24 mars, ses avocats accusent le Parquet d’abus de pouvoir

Le responsable libéral n'est pas au bout de ses peines. Mamadou Lamine Massaly n’a finalement pas comparu au Tribunal des flagrants délits, ce matin. Et pour cause, le dossier n’a pas été soumis au juge. L'affaire est renvoyé au 24 mars prochain. Ses avocats ruent dans les brancards.



Massaly jugé le 24 mars, ses avocats accusent le Parquet d’abus de pouvoir
Les conseils de Mamadou Lamine Massaly qui se sont présentés devant le jugece mardi matin, dénoncent un trop de pouvoir du parquet qui selon Me El Hadji Amadou Sall et Cie, n’a pas voulu soumettre le dossier au Tribunal raison pour laquelle, il n’a pas été évoqué. « Je pense que nous avons droit à un minimum de respect, car le procès a été renvoyé par le Tribunal à cette date du 10 mars. Ainsi, on constate que c’est le parquet qui nous dessaisit. Et cela ne doit pas être le cas. C’est le juge qui doit renvoyer l’affaire à la Cour d’appel et non le parquet". Pour la robe noire, le dossier aurait du être là »
 

Embouchant la même trompette, Me Bamba Cissé estime qu’en principe, le tribunal avait les moyens d’avoir le dossier à sa disposition. « Le tribunal devait avoir en sa possession le dossier pour prononcer un autre renvoi, mais c’est de la faute du parquet, c’est lui qui enrôle, et il a préféré retenir le dossier". La défense composée de Mes Amadou Sall, Bamba Cissé entre autres ont, ainsi accusé le parquet d’abuser de son pouvoir. Ce qu’ils ont dénoncé devant le juge.  A cet effet, ils appellent le Tribunal à un respect des principes.  «Le parquet fait ce qu’il veut et ne respecte pas les droits des citoyens », s'éructent-ils. Le juge, pour sa part, a soutenu que le Tribunal ne peut pas donner acte d’un dossier qui ne lui a pas été soumis. D'où le renvoi du procès pour le 24 mars prochain.
 


Mardi 10 Mars 2015 - 15:32



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter