Matam : 600 millions FCfa octroyés au réseau des femmes pour l’émergence.

Le ministre délégué chargé de la Micro finance et de l’Economie solidaire a procédé, ce samedi, à la remise d’un financement à hauteur de 600 millions de FCfa au réseau des femmes de l’émergence de Matam. Ce crédit participera, selon lui, au développement de cette région, et à la lutte contre le chômage.



Les femmes de Matam peuvent se frotter les mains. En effet, le ministre délégué en charge de la Micro finance et de l’Economie solidaire leur a remis un chèque de 600 millions FCfa, pour, selon lui, aider les femmes à sortir du marasme économique, et à lutter contre le chômage.

«Le président de la République m’a instruit d’apporter un appui substantiel aux femmes à travers le financement de projets structurants, créateurs d’emplois décents et de richesses », a déclaré Moustapha Diop. Et de poursuivre : «Le Président Macky Sall m’a demandé de vous octroyer un financement global de 600 millions de FCfa».

Le ministre délégué en charge de la Micro finance et de l’Economie solidaire est d’avis que ce financement participera à l’amélioration des conditions économiques des femmes de Matam, et de toutes les femmes qui seront financées via les fonds octroyés au réseau des femmes de l’émergence. D’autant plus que ces financements seront accompagnés de formations.

«Ce financement facilitera  votre insertion dans le processus inclusif de production en vue d’améliorer vos conditions économiques et sociales ainsi que votre qualité de vie. De plus le Président m’a demandé de mettre en place, sans aucune contrainte de coûts, un dispositif d’accompagnement et de suivi de proximité, en termes d’élaboration de projets, de recherches d’opportunités d’affaires et de formations en gestion, comptabilité, management et techniques de commercialisation», a-t-il affirmé.

Selon lui, la mise sur pied du réseau des femmes de l’émergence a nécessité l’implication personnelle du chef de l’Etat, désireux de venir en aide aux femmes, afin qu’elles puissent se prendre en charge, et participer au développer de leur contrée.

Ousmane Demba Kane

Lundi 8 Février 2016 - 10:54



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter