Matar Ba tire d’affaires le mouvement navétanes

En tournée à l’intérieur du pays, le ministre des sports a rencontré les acteurs du mouvements navétanes. Il a apporté son soutien aux acteurs.



Matar Ba tire d’affaires le mouvement navétanes
Le Ministre des Sports Matar Ba était cette semaine à Tambacounda pour présider la cérémonie officielle de lancement  de la 28ème Edition des Phases Nationales Navétanes, organisées par l’Oncav, selon une note de synthèse envoyée par son staff de communication. Arrivé tard dans la nuit du mercredi 17 septembre 2014 (après le conseil des ministres)  dans la capitale orientale, le Ministre y restera 3 jours pour rendre visite aux différentes délégations,  prendre contact avec les différents  acteurs sportifs et s’imprégner de l’état du sport dans la région.
Le Ministre a rendu visite aux présidents des ORCAV de Fatick, Dakar, Thies entre autres, aux délégations des différentes régions comme celles de Sédhiou, Ziguinchor, Tamba, Fatick dont il est le Maire. Même la cuisine qu’il a acceptée de parrainer  cette année et  qui assure la restauration des participants n’a pas été en reste
A chaque étape de sa visite, le Ministre, accompagné des membres de son cabinet, des autorités  locales de la région avec à leur tête le chef de l’exécutif régional (gouverneur), a apporté réconfort, soutien financier et rappeler l’importance des activités navétanes dans le dispositif sportif national
Le point culminant a été la rencontre  avec le bureau de l’Oncav à Niji Hôtel   où le Ministres a offert 75 ensemble- blousons, 70 tee- shirts, 70 ensemble-lacostes-blousons aux camarades d’Amadou Kane président de ladite structure.
«Au-delà du matériel que nous avons reçu du ministre, je voudrai rappeler, depuis qu’il a été nommé à ses responsabilités de Ministre des sports, il n’a jamais cessé de nous appuyer, de nous conseiller, de faire de manière qu’au-delà de ses responsabilités étatiques, ses responsabilités de président de rayonnement de l’Oncav puissent donner des fruits importants» a déclaré le Président Amadou Kane à la réception des lots d’équipements avant d’ajouter
«C’est ce qui nous a permis de faire un conseil interministériel sur les navetanes. Un conseil interministériel historique qui fera tâche d’huile avec la présence de 14 départements ministériels.  Il a contribué à hauteur de 1/3 de notre endettement qui était de l’ordre de 44 millions. Grâce à lui, les huissiers et les fournisseurs ne viennent plus me voir. Il ne nous reste que l’endettement interne qui est entrain d’être réglé. Et pour la première fois de l’histoire des navetanes, nous avons reçu une subvention de 20 millions du ministère. Il y’a toujours eu un fond de relance mais nous l’avons jamais reçu et nous l’avons toujours réclamé». Le présdent de la République ne s’est pas trompé en nommant Matar Ba au poste de Ministre des Sports a-t-il conclu.
Autre point culminant, la réunion avec les présidents de ligues des différentes disciplines affiliées de la région en présence de l’inspecteur régional des sports.
 Beaucoup de problèmes ont été passés en revue et les questions soulevées par les présidents de ligues répondues par le Ministre qui a pris l’engagement de les accompagner non sans rappeler «qu’aucun dossier ne va contourner l’inspection régionale des sports de Tamba pour venir au niveau du ministère.  Ça  ne sera jamais traité. Ça va être retourné. Votre interlocuteur, c’est l’inspecteur régional des sports».   Et le Ministre des sports, sans faire dans la langue de bois de préciser : «S’il sent qu’il ne peut pas gérer le dossier, il nous le transmet. Mais je ne ferai jamais comme les ministres qui pensaient qu’il faut tout recevoir au ministère. Ce n’est pas possible. On ne peut rien construire tant qu’il n’y a pas de logique. Il maîtrise mieux ce qui se passe à Tamba que le ministre Matar Ba parce que je ne vis pas à Tamba. Il a une mission. Les problèmes des ligues c’est à lui de les gérer. Il faudrait qu’on lui redonne toute sa personnalité. Il faut qu’on redonne à l’inspection régionale des sports toute sa mission. Que personne ne pense qu’on va le contourner pour gérer à son insu des dossiers qui nous viennent de Tamba. Et ce sera dans toutes les régions »
En outre sur les félicitations des ligues à l’endroit de Sadiakhou inspecteur régional des sports de Tamba, le ministre a indiqué : «L’inspecteur régional des sports de Tamba M. Sadiakhou dont vous louez sa compétence,  est le représentant de l’Etat dans la zone. C’est le ministre des sports dans la région. Donc vous devez dire qu’on remercie l’Etat».
 
«Avant d’aller vers les autorités locales, avant d’aller vers les autres, essayer de rencontrer les présidents de fédérations et discuter avec eux » a ajouté le Ministre Matar  Ba à l’endroit des Présidents de ligues (Basket, hand-ball, volley-ball, boxe, lutte, judo, athlétisme, gymnastique, tennis de table…..)  Poursuivant ses propos, il ajoute : «Les présidents de  fédérations devraient être plus fréquents dans les régions parce que l’Etat fait beaucoup pour les fédérations. Il y’a une enveloppe qui est destinée aux fédérations.  Une fédération ne doit pas se limiter dans le territoire de Dakar et ne pas être dans les régions »a conclu le ministre.
Par ailleurs, dans la même journée du jeudi 18, le Ministre s’est rendu au CDEPS de Tamba où se déroulait le stage d’initiateurs de football, organisé par l’inspection départementale avant de recevoir tard dans la nuit, les journalistes et correspondants de la presse locale de Tamba. 
 


Lundi 22 Septembre 2014 - 01:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter