Me Wade encense la presse sénégalaise et lui ouvre ses portes.



Me Wade encense la presse sénégalaise et lui ouvre ses portes.
Le Président de la République a reconnu aujourd’hui le rôle important que joue la presse au Sénégal. Selon lui, c’est cette presse qui a permis la réalisation de l’alternance en 2000 en refusant d’être vassalisée. « Elle a donné les bons résultats, ce qui a permis l’alternance », a reconnu Me Abdoulaye.
Pour lui, cette presse est un facteur d’intégration sociale. Mieux, la presse libre chasse les magouilles. Poursuivant ses louanges à la presse, Me Wade dira que cette presse est un facteur d’éducation et de formation.

Le Chef de l'Etat n'est pas resté insensible relativement aux difficultés de la presse. « Je suis prêt à aider les journalistes », a reconnu Me Wade.

Ainsi, Me Wade qui se dit ouvert aux journalistes a demandé au Gouvernement de s’ouvrir aussi à la presse. C’est la raison pour laquelle il a promis de rencontrer les patrons de presse après les fêtes de l’indépendance pour voir dans quelle mesure il peut aider cette presse pour qu’elle puisse en finir avec les difficultés qu’elle traverse.

Charles Thialice SENGHOR

Vendredi 2 Avril 2010 - 01:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter