Mémoires d'Abdou Diouf: Il y aurait des contre-vérités, selon Djibo Leïty KA

Une vielle affaire relancée par les mémoires du prédécesseur de Wade, qui donne la version de Moustapha Niasse dans le fameux coup de poing que ce dernier aurait donné à Djibo Leïty KA. Interpellé, le leader de l’Union pour le Renouveau Démocratique (URD), Djibo Leïty KA de dire qu’il y a des contre-vérités dans ce raconte le secrétaire général sortant de la Francophonie.



Les écrits de Diouf, en ce qui concerne le passage de son clash avec Moustapha Niasse, n’est pas du tout pour plaire à Djibo Leïty  KA dont la réaction de se fait pas attendre. Le leader de l’URD parle de « contre-vérités.  « Je n'ai eu la version de Niasse sur cet incident qu'à la mort de Jean Collin. Je devais aller à la levée du corps et Niasse, alors revenu dans le gouvernement en qualité de ministre d'Etat, ministre des Affaires étrangères, était dans mon bureau. Je lui ai dit: Moustapha, ça tombe bien, comme tu es là, je te prends dans ma voiture pour aller à la levée du corps de notre ami Jean Collin.

 
Monsieur le Président, je ne peux pas aller à la levée du corps de Jean Collin, me répondit-il. -Comment ça, tu plaisantes ? Non, non, je ne peux pas. Jean Collin m'a fait trop de mal. Est-ce que vous savez, Monsieur le Président, que ce que j'ai fait à Djibo Kâ au Bureau politique en 1984 est le résultat d'un complot entre Jean Collin et Djibo KA. Jean Collin est mort, dis-je. Qu'est-ce que tu me chantes sur lui ? Je vous l'affirme, répondit-il. Collin a dit à Djibo : "Il faut amener le Président à chasser Niasse du gouvernement. Il faut le couper du Président et la seule façon de le faire, c'est de le provoquer.


Il est nerveux, il fera une bêtise, et le Président le fera partir. Il faut que tu insultes sa mère, il ne pourra pas le supporter, il te frappera et le Président le chassera". Je rapporte tels quels les propos de Niasse qui n'est pas donc pas allé à la levée du corps de Jean Collin. J'y suis allé sans lui. Je l'ai écouté poliment et je l'ai remercié », écrit le prédécesseur de Wade de 1981 à 2000. Réponse de Djibo Leïty KA  sur la Rfm: Il y a des trous de mémoires, il y a des contre-vérités dans ce raconte son ex-patron. Du coup, c’est la parole de Diouf contre la sienne. 


Lundi 17 Novembre 2014 - 13:19




1.Posté par lozé mamadou le 18/11/2014 04:35

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter