Menace de perte de marché: Le Sénégal a besoin d’avoir une stratégie de conquête du marché régional (CNP)

La baisse des exportations régionales du Sénégal en 2009 par rapport à 2008 de 13% vers les pays de l’UEMOA et de 9,6% vers la zone CEDEAO et Mauritanie, la très forte concentration des exportations régionales vers un seul pays, le Mali, totalisant 48% des exportations en valeur et le pourcentage élevé de la part des produits pétroliers dans les exportations régionales représentant respectivement plus de 34% et du ciment plus de 12% de celle-ci en valeur, sont, entre autres, les raisons qui ont amené le Comité National des Négociations Commerciales Internationales (CNNCI) en partenariat avec le Conseil National du Patronat (CNP) à organiser un atelier d’échanges sur les entraves et sur la promotion des exportations sénégalaises en Afrique de l’Ouest pour renforcer la position concurrentielle des exportations du Sénégal vers la Région Afrique de l’Ouest.



Menace de perte de marché: Le Sénégal a besoin d’avoir une stratégie de conquête du marché régional (CNP)
« Des menaces de pertes de marché pèsent sur les exportations de produits industriels vers la Région Afrique de l’Ouest, plus particulièrement les produits laitiers, fruits et légumes, produits céréaliers, produits cosmétiques et pharmaceutiques, huiles et graisses, boissons, papiers et carton, métaux, etc.» a confié le Secrétaire Général du Conseil National du Patronat (CNP), Hamidou Diop à l’occasion d’un atelier d’échanges sur les entraves et sur la promotion des exportations sénégalaises en Afrique de l’Ouest.

Il a indiqué qu’il est «urgent pour le Sénégal d’avoir une stratégie de développement de ses exportations régionales». Pour lui, il n’est pas concevable au regard de la qualité et de la compétitivité des prix de nos produits que nous soyons quasi-absents dans cinq pays : Iles du Cap Vert (seulement 2,2 milliards d’exportation), Ghana (3,6 milliards), Sierra Léone (3,9 milliards), Libéria (4,3 milliards), Niger (4,7 milliards). Et que dans quatre autres pays, nous enregistrons moins de 20 milliards d’exportation: Bénin (5,7 milliards), Togo (8,7 milliards), Nigéria (7,8 milliards), Burkina Faso (10 milliards).

Il a fait savoir qu’«à l’exception de la côte d’Ivoire avec 26,8 milliards d’exportation, notre positionnement à l’export est essentiellement concentré vers les pays limitrophes : Guinée Bissau (21,4 milliards), Mauritanie (25,9 milliards), Guinée (28,3 milliards), Gambie (33,4 milliards), Mali (171,5 milliards)».

"Si j‘ai tenu à donner ces chiffres", a dit Hamidou Diop, "c’est pour démontrer à quel point le Sénégal a besoin d’avoir une stratégie de conquête du marché régional".

Papa Mamadou Diéry Diallo

Jeudi 2 Septembre 2010 - 14:33



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter