Menace de retrait de la licence par l’Etat : Tounkara qualifie de ridicule la mise en demeure de l'Etat à la 2sTv

Mamadou Sy Tounkara a répliqué par la manière forte suite aux menaces du gouvernement de retirer la licence à la 2sTv. Une mise en demeure qui fait suite à ses propos appelant à « l’apologie de la violence pour éradiquer de manière complète l’esclavage des noirs en Mauritanie. Le chroniqueur n’a pas mâché ses mots. Selon lui le communiqué du gouvernement est ridicule.



Menace de retrait de la licence par l’Etat : Tounkara qualifie de ridicule la mise en demeure de l'Etat à la 2sTv
Le chroniqueur de l’émission « Grand Rendez-vous sur la 2Stv Mamadou Sy Tounkara a réagi à la mise en demeure servie par l'Etat du Sénégal à la 2stv qui menace de retirer la licence à la première chaine de télévision privée du Sénégal.

Tounkara ne semble guère être ébranlé par les menaces du gouvernement qui a réagi par l’entremise de son secrétaire d’Etat à la Communication le journaliste Yakham Mbaye.
A en croire le chroniqueur le communiqué du gouvernement est illégitime.

Selon Tounkara, le communiqué du gouvernement est juste ridicule. Dans ce pays, seules deux entités peuvent parler de la sorte : la Cour de justice ou le CNRA. Le pouvoir exécutif n'est pas un juge. Il ridiculise la justice sénégalaise et se substitue à elle en voulant être le juge », déplore Tounkara.  
 
Poursuivant sa réplique très salée, le célèbre chroniqueur ira jusqu'à dire que le Conseil National de Régulation de l'Audiovisuel devrait même disparaître. 
 
Connu pour ses positions, chroniqueur à réaffirmer ses propos concernant l'esclavage en Mauritanie, Mamadou Sy Tounkara réaffirme : « J'appelle à tout ce qu'il faut faire pour l'éradiquer de manière complète, totale et sans ambages », assène-t-il sur  la Rfm.


Vendredi 3 Février 2017 - 12:26




1.Posté par Babacar le 04/02/2017 10:00
C'est la presse qui est domestiquée et "esclavagisee" par Macky
Bientôt, nous n'aurez même plus le droit de commenter la revue de presse. C'est de votre entière faute. Il y a trop de corrompus dans votre corporation.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter