Meurtre ou bavure policière : la mort du jeune Ibou Guèye suscite des commentaires à Grand Yoff

Le jeune Ibou Guèye, âgé d’une trentaine d’années est décédé tôt dans la matinée du mercredi après une bataille rangée entre gangs rivaux de Grand Yoff, le 25 décembre dernier. Ainsi s’en sont suivies des arrestations. Et lui-même a été interpellé et gardé à vue pendant trois jours à la police. Ses proches promettent de s’expliquer sur les circonstances du décès de leur frère lors de la sortie qu'ils vont faire aujourd'hui .



Après l’agression mortelle d’Antoine Alfred Hyacine il  y a de cela environs un mois, c’est autour d’un autre jeune du nom de Ibou Guèye de périr suite à une bataille entre jeunes de la localité. Selon les témoignages recueillis sur place, la victime a été prise à parti par un autre groupe de jeunes et qui l’ont passé à tabac à coup de coupe-coupe et de bâton.

A la suite de cette bagarre, il sera interpellé par la police lors d’une patrouille menée par les éléments du commissariat central dans la nuit du 25 décembre 2016. C’est tôt dans la matinée du mercredi qu’il décède, selon ses proches, après trois (3) jours de détention. Le jeune âgé d’une trentaine d’années était tapissier. Une enquête a été ouverte et le principal suspect est activement recherché. La famille promet de se prononcer ce matin, rapporte la radio Zig Fm. 


Jeudi 29 Décembre 2016 - 07:55



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter