Migrations: naufrage au large du Yémen

Environ 60 migrants, dont une majorité d'Africains, sont morts noyés près des côtes yéménites.



Entre janvier à avril de cette année, 42 000 migrants ont été aperçus sur les routes de la méditerranée, dont 25.650 étaient venus de Libye.
Entre janvier à avril de cette année, 42 000 migrants ont été aperçus sur les routes de la méditerranée, dont 25.650 étaient venus de Libye.

Le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a qualifié l'accident de pire naufrage dans la région cette année.
Au total, 62 migrants originaires de Somalie et d'Ethiopie et deux
membres de l'équipage yéménites se sont noyés.

Le bateau a sombré le weekend dernier, selon une information révélée par le HCR vendredi.

Chaque année, des milliers de ressortissants de pays africains tentent d'atteindre les côtes du Yémen dans des bateaux surchargés, dans l'espoir de partir ensuite vers le Moyen Orient ou l'Europe.

« Les victimes ont été enterrées par les résidents après que leurs corps ont été lavés sur le rivage, près de la zone de Bab El Mandeb », explique le HCR dans un communiqué.

Avec ce nouveau naufrage, le nombre de personnes tuées en tentant de faire le voyage vers le Yémen a atteint 121.

Ces dernières années, des milliers de migrants ont fui la pauvreté et les conflits dans la Corne de l'Afrique.

Les routes maritimes vers l'Europe, en passant par le Yémen, sont également empruntées par des réfugiés de la guerre en Syrie.

Entre janvier à avril de cette année, 42 000 migrants ont été aperçus sur les routes de la méditerranée, dont 25 650 étaient venus de Libye.



Samedi 7 Juin 2014 - 13:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter