Mody Niang et Youssou Diallo jugent les échanges entre Macky Sall et Moubarcak Lô



« Je suis profondément déçu et très inquiet pour l’avenir de ce pays. Notre pays fait face à des questions lancinantes qui demandent des réponses urgentes et durables, au lieu de travailler et de rapporter des réponses à ces questions, le Sénégal se distingue par le bavardage et la politique politicienne », c’est la réaction de Mody Niang.

Très connu par ses contributions sur la marche du pays, l’écrivain ajoute que « le Sénégal de 2013 a d’autres choses à faire que de passer son temps dans des querelles politiciennes et c’est ce que nous faisons malheureusement ».

Pour sa part Youssou Diallo, ancien conseiller  de l’ancien  Premier Me Souleymane Ndéné Ndiaye et aujourd’hui conseiller technique n°1 du ministre de l’agriculture fait d’abord constater que « depuis la seconde alternance, en dix huit mois, le président a changé trois fois de Directeur de cabinet, deux fois de secrétaire général et il y a des cascades de démission, c’est inédit », voilà pourquoi, il pense que «  c’était opportun de préciser la nature des relations avec les collaborateurs. »

Seulement, Youssou Diallo déplore la réaction de Moubarack Lô « qui s’est permis de jauger le niveau de patriotisme du chef de l’Etat, c’est une sorte d’insulte à la conscience des sénégalais. »

« Le président a un problème de nomination des hommes et des femmes mais il n’est l’otage de personne répondant à ceux qui pensent que la coalition Benno Bokk Yaakar a pris en otage Macky Sall », explique un peu plus loin Mody Niang qui était avec Youssou Diallo, les invités de l’émission remue-ménage de la Rfm ce dimanche.


Dimanche 24 Novembre 2013 - 12:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter