Mort de Bassirou Faye : une plainte contre X, la famille traque un autre meurtrier



Mort de Bassirou Faye : une plainte contre X, la famille traque un autre meurtrier
Du nouveau dans l'Affaire Bassirou Faye. Alors que le présumé meurtrier l'adjudant Tombon Oualy a été arrêté et mis sous mandat de dépôt, la famille de l'étudiant Bassirou, elle a saisi le doyen d'instruction d'une plainte contre X. Dans cette plainte avec « constitution de partie civile » l'avocat de la famille explique au doyen des juges qu'il résulte de certains témoignages concordants, notamment celui de Sette Diagne, voisin de chambre de Bassirou Faye, que ce jour-là, un gradé de la police de teint –clair, élancé, détenait un appareil radio avec lequel il a semblé communiquer avec de faire usage de son arme à feu.

Selon l'avocat de la famille de Bassirou Faye, le juge d'instruction a entre ses mains deux procédures : "la procédure déclenchée par le parquet, et qui vise un présumé meurtrier et celle déposée par la famille qui vise X, avec des indications adossées aux témoignages de Sete Diagne. Cela permettra aux juges d'instruire à charge ou à décharge, mais également d'explorer d'autres pistes que celles visées par le réquisitoire du Procureur de la République".

Sur Enquête, l'avocat de la famille cette initiative va aussi leur donner un éventail beaucoup plus large, et même de faire une jonction entre les deux procédures, ce qui va aider ainsi à réduire les erreurs autant que possible.
 


Jeudi 23 Octobre 2014 - 11:17



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter