Morts de malades mentaux: la tuerie aurait-elle repris ?

La question mérite d'être posée du fait des découvertes macabres de ces dernières 48 heures qui concernent toutes les deux des malades mentaux entre Kaffrine et Rufisque. Ce, à la suite de la fameuse tuerie qui a prévalu dernièrement dans la région de Tambacounda. Même si les parents de l'un évoquent la faim.





Assane Séne, malade mental a été retrouvé mort dans la brousse de la communauté rurale de Sagna à 18 Km de la commune de Kaffrine. Avant-hier les bergers qui ont traversé cette partie du département de Malèm Hodar, ont été attirés par une odeur nauséabonde d’un corps en état de putréfaction très avancée. Ainsi sans tarder, ils ont avisé la Brigade de gendarmerie de Kaffrine qui se sont déployés sur les lieux. Venus aux nouvelles, les parents d’Assane Sène se rendent sur les lieux pour en avoir le cœur net.


Selon nos confrères du journal « L’Observateur », après avoir constaté, la mort dans l’âme, qu’il s’agit bel et bien de leur enfant, ses proches ont avancé la thèse de la faim. Car, à les en croire, le défunt ne mange jamais hors de sa maison. Au dernières nouvelles, le malade mental, aurait été inhumé sur place. Au moment où la consternation était de mise à Rufisque à la suite de la découverte d’un malade mental mort sous le pont au niveau du canal de « Guendel » dont le corps est en train d’être autopsié pour déterminer les causes de la mort. 


Mardi 29 Avril 2014 - 17:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter