Moussa Konaté très convoité par des clubs anglais, son oncle se prononce sur sa destination



Moussa Konaté très convoité par des clubs anglais, son oncle se prononce sur sa destination
Moussa Konaté fait l’objet de toute convoitise actuellement dans nombre de championnats. Depuis qu’il a inscrit cinq buts dans les Jeux olympiques de Londres 2012 et devenant deuxième meilleur buteur, des clubs anglais, suisse, Turc et français le pistent et le démarchent. C’est ainsi que quatre clubs de premier league sont, selon le directeur de Touré Kunda et oncle de l’attaquant sénégalais à ces trousses. «Nous avons beaucoup de contacts en Angleterre. Nous sommes en train de négocier avec des clubs et des sociétés qui font le management et la gestion du sport», a fait savoir Ibrahima Konté. Et d’ajouter : «le championnat anglais est celui qui s’adapte le mieux à son style de jeu et il y a des clubs intéressés. Mais on ne néglige rien, seul Dieu sait l’endroit qui sera le meilleur pour le joueur».

L’oncle de la pépite sénégalaise aux JO 2012 a, selon nos confrères de l’Observateur, cité comme club qui serait intéressé : «West Ham, Arsenal, Queen Parks Rangers, Stoke city». Des propositions sont également venues d’ailleurs. «Nous avons aussi reçu d’autres offres qui viennent de la Suisse, des Pays bas, de la Turquie et même de la France», a révélé le directeur sportif du club de la Petite côte sénégalaise, Touré Kunda. Parmi ces clubs, on peut citer, Red Bull de Salzbourg (Autriche), Rubin Kazan de la Russie, entre autres.

Ibrahima Konaté de souligner : «Mais ce qui m’intéresse d’abord, c’est le projet sportif et non l’argent. Il lui faut un club où il aura un temps de jeu. Il est encore jeune (19 ans) et doit continuer à apprendre auprès d’un bon entraineur pour parfaire son football et afin d’avoir des lendemains meilleurs».

Son club actuel Maccabi Tel-Aviv est, selon l’oncle de Moussa Konaté, d’accord pour libérer l’ancien sociétaire de Touré Kunda. «Ils acceptent de le libérer et travaillent aussi pour qu’il y ait une issue heureuse pour lui. Ils ne sont pas figés sur un montant et m’ont dit être ouverts».

Jean Louis DJIBA

Samedi 18 Août 2012 - 15:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter