Mur de la honte : Macky Sall annonce des mesures contre l'anarchie sur le littoral



Le chef de l'Etat a rassuré hier les partisans du collectif « sos littoral ». C'était lors de sa visite sur la corniche Ouest sur les chantiers du terrain polémique attribué à l'ambassade de Turquie.


Parlant de ce cas espèce, le président de la République a annoncé d'emblée que c'est une situation difficile puisqu'il s'agit de relation entre États amis. « Nous discuterons avec ces différents pays sur les schémas alternatifs qui seront faits, soit ici même en repoussant à l'intérieur, soit dans des sites qui ont été identifiés », a précisé le président Macky Sall.


S'agissant du mur de l'ambassade Turc baptisé « Mur de la honte » par le collectif "sos au littoral", le chef de l'Etat s'est montré formel. « Ce mur e la honte, fait l'objet d'un arrêt, depuis longtemps. Nous-même, nous avons demandé aux autorités Turcs de suspendre les travaux. Et c'est ce qui a été fait », renseigne Macky Sall.


Pour ce qui est de la décision à prendre face à cette situation, le président soutient qu'il « attend les conclusions qui seront données dans un délai raisonnable, et les mesures qui doivent suivre seront prises ».


Lors de cette visite du littoral, le président a reconnu que « c'est le dialogue renoué entre la Société civile et l'Etat. Et, cela permet de constater, ensemble ces dégradations du point de vue de la défense de l'environnement du littoral ». D'ailleurs, il a pris conscience que c'est un problème national, car c'est l'ensemble du littoral Sénégalais, de Dakar à Saint-Louis.


Sur ce point, Macky Sall a informé le collectif « SOS au littoral » qu'il recevait en audience qu'il va mettre en place un groupe de travail entre le gouvernement et le mouvement citoyen pour qu'un état des lieux exhaustif soit fait. C'est sur la base de cet état des lieux que des autorisations seront délivrées afin que des mesures soient prises ».



Lundi 5 Mai 2014 - 12:34



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter