Naufrages de migrants en Méditerranée: une ONG du Sénégal en colère

Au moins dix migrants ont trouvé la mort et près d'une trentaine sont portés disparus à la suite d'un naufrage à environ 40 km des côtes libyennes, selon les médias italiens. Cinquante-cinq personnes ont été recueillies par un bateau marchand. Des survivants qui ont affirmé qu'il y avait à bord une centaine de personnes initialement. Ce drame s'ajoute au décès de quelque 500 personnes qui se sont noyées au large de Malte, la semaine dernière. Face à la multiplication de ces tragédies, des ONG élèvent la voix.



Une embarcation de migrants secourus par la marine italienne, le 26 août 2014. REUTERS/Antonio Parrinello
Une embarcation de migrants secourus par la marine italienne, le 26 août 2014. REUTERS/Antonio Parrinello
Selon le Haut commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), plus de 2 500 personnes se sont noyées ou ont été portées disparues depuis le début de l'année en tentant de traverser la Méditerranée. Beaucoup de ces migrants sont Africains. Boubacar Seye, président d’Horizon sans frontière, une ONG internationale basée au Sénégal spécialisée dans ces questions, ne cache pas son indignation.

Rfi.fr

Lundi 22 Septembre 2014 - 12:50



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter