Nécrologie: Alpha Sall, un journaliste compétent et concliant s'en est allé

L’ancien secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication (SYNPICS) Alpha Abdallah Sall, décédé dans la nuit de samedi à dimanche à son domicile dakarois, est présenté par ceux qui l’ont pratiqué comme un journaliste compétent et un homme de dialogue et de compromis.



Nécrologie: Alpha Sall, un journaliste compétent et concliant s'en est allé
‘’Je suis très très ému, très peiné’’ par cette disparition, a réagi le directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (APS), Mamadou Koumé, en rappelant que le défunt ‘’a été et est toujours un employé’’ de ladite agence, bien qu’il était jusqu’à son rappel à Dieu en disponibilité.

Alpha Abdallah Sall avait intégré l’APS au début des années 1980, après sa sortie de l’Ecole de journalisme du Maroc sanctionnée par un diplôme. Il parlait couramment le français et l’arabe.

‘’Personnellement, j’avais beaucoup d’estime pour Alpha, parce que c’était une personne très très conciliante. J’ai été témoin de ce qu’il a essayé de rapprocher des positions très distendues au sein de l’entreprise’’, a relevé le directeur de l’APS, ajoutant : ‘’Ce n’est pas pour rien qu’il a été un brillant syndicaliste’’.

Au nom du personnel de l’APS, M. Koumé a tenu à présenter ses condoléances ‘’à sa famille, à son épouse et à ses enfants’’, à son frère maternel Samba Diouldé Thiam, ainsi qu’à son oncle Ibrahima Niang, ancien directeur des Chemins de fer, avec il dit entretenir ‘’d’excellentes relations’’. ’’C’était quelqu’un qui avait le sens de la famille’’, a ajouté le directeur général de l’APS.

Le décès de l’ancien chef de desk à l’Agence de presse sénégalaise est une ‘’perte immense pour la profession. Un homme comme ça, on n’en trouve pas toujours’’, a renchéri Saliou Traoré, correspondant de l’Agence EFE au Sénégal et proche de Alpha Sall avec qui il était lié par une solide amitié depuis leur passage à l’APS.

‘’Journaliste de talent, rigoureux’’, Alpha Abdallah Sall était aussi un ‘’homme exceptionnel’’, qui avait de nombreuses qualités dont la franchise et l’honnêteté, a témoigné Saliou Traoré.

D’une ‘’très grande discrétion’’, M. Sall était en même temps ‘’un homme de dialogue, de compromis, ce qui lui a permis de diriger le SYNPICS pendant de longues années et de lui éviter la rupture’’, du fait de la fronde menée par une partie des journalistes, a noté M. Traoré.

Il a rappelé que Alpha Sall a aussi travaillé pour l’Agence EFE assurant ’’de fort belle manière’’, son intérim dans les années 1990-1992.

Après de longues années passées à la tête du SYNPICS, Alpha Abdallah Sall avait été remplacé à son poste en 2006 par Diatou Cissé. Depuis, il assurait la fonction de coordonnateur du Projet de renforcement des capacités (PRC) de l’Union des journalistes de l’Afrique de l’Ouest (UJAO), basé à Bamako.

Alpha Abdallah Sall sera inhumé à partir de 14 heures au cimetière de Yoff, après la levée du corps prévue à la mosquée de Ouest Foire, dans la capitale sénégalaise.

APS

Dimanche 22 Novembre 2009 - 13:12



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter