Nigeria: l’avion appartenait bien à Moscou

Apres l’avoir nié, la Russie a reconnu que l’avion intercepté à Kano lui appartenait. L’appareil contenait des armes et munitions non déclarées.



Le porte-parole de l’ambassade russe au Nigeria a indiqué que les armes appartenaient à la mission française de maintien de la paix en Centrafrique.

Ses propos ont été confirmés par son homologue de la MISCA qui a ajouté que ces armes étaient destinées à leur base militaire dans la capitale tchadienne N'Djamena, avant d'être renvoyées en France.

Le porte-parole de l'ambassade russe à Abuja a également affirmé que l'avion était bien la propriété de la Russie, contredisant ainsi une déclaration faite antérieurement.

Parallèlement, l'avion est toujours détenu à l'aéroport de Kano et les autorités nigérianes cherchent à en savoir davantage sur les circonstances du vol.

Des rapports indiquent que les armes ont été achetées au marché noir.

D'autres suggèrent qu’elles ont été achetées auprès des ex-rebelles Séléka en République centrafricaine, une hypothèse qui expliquerait pourquoi l'avion provenait de Bangui, la capitale du pays.

Le Nigeria, est engagé dans une guerre contre le groupe Boko Haram, qui détient toujours plus de deux cents lycéennes, enlevées à Chibok au mois d'Avril dernier.

Le groupe islamiste gagne du terrain et a pris le contrôle de vastes territoires dans le nord-est du pays.

Par ailleurs, le pays est soumis à un embargo sur les armes mis en place par les États-Unis.

En Septembre dernier, un avion nigérian avait été intercepté en Afrique du Sud avec des millions de dollars en espèces.

L'équipage avait alors affirmé être venu acheter des armes.


BBC Afrique

Lundi 8 Décembre 2014 - 10:51



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter