Nigeria: violents affrontements après la nomination de l’émir de Kano

Tension à Kano, principale ville du nord du Nigeria où des affrontements entre partisans et opposants au nouvel émir ont éclaté ce lundi 9 juin. D’après nos informations, ces affrontements ont fait un mort, selon un bilan provisoire.

Dimanche, c'est l'ancien gouverneur de la Banque centrale nigériane, Sanusi Lamido Sanusi, qui a été nommé pour succéder à Ado Abdhullahi Bayero, émir depuis 1963. Mais depuis sa mort, vendredi, une querelle s'était engagée entre Aminu Ado Bayero - fils aîné de l'ancien émir - et Sanusi Lamido Sanusi pour prendre la place du défunt.



Sanusi Lamido Sanusi, ex-gouverneur de la Banque centrale, nouvel émir de Kano, au Nigeria. Reuters/Stefan Wermuth/Files
Sanusi Lamido Sanusi, ex-gouverneur de la Banque centrale, nouvel émir de Kano, au Nigeria. Reuters/Stefan Wermuth/Files

« Nous ne voulons pas de Sanusi ! ». C'est ce que scandaient les centaines de manifestants réunis dimanche soir à Kano. Partisans d’Aminu Ado Bayero, ils contestent la nomination de Sanusi Lamido Sanusi à la tête de l'émirat.

En réponse à ces manifestations, ce sont des supporters de Sanusi Lamido Sanusi qui ont défilé ce lundi dans les rues. S'en sont suivis des affrontements entre les deux camps. Il n’y avait aucun soldat sur place et ce sont des agents de la circulation ainsi que des policiers de la Hisbah, la police des mœurs, qui auraient tenté de ramener le calme.

Entre les deux prétendants à la succession de l'émir défunt, c'est le gouverneur de la ville, membre de l'APC, la principale force d'opposition du pays, qui a tranché lui-même.

Il a donc choisi l'ancien gouverneur de la Banque centrale nigériane, limogé en février par le président Goodluck Jonathan au détriment d’Aminu Ado Bayero, soutenu, lui, par le parti au pouvoir.

Lamido Sanusi Lamido devient l'un des chefs religieux les plus influents du nord du Nigeria et un allié de taille pour l'opposition en vue des prochaines élections de 2015. 

Source : Rfi.fr
 



Mardi 10 Juin 2014 - 02:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter