Nord du Mali: ça bloque sur le paraphe du projet d'accord de paix

Nouveau blocage à Alger autour du paraphe du projet d'accord de paix par les groupes du Nord. Alors que la cérémonie de paraphe s'annonçait pour ce samedi, la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a finalement renoncé vendredi soir.



Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra et médiateur des pourparlers de paix pour le nord du Mali. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE
Le ministre algérien des Affaires étrangères Ramtane Lamamra et médiateur des pourparlers de paix pour le nord du Mali. AFP PHOTO/FAROUK BATICHE

C'est l'histoire d'un communiqué qui était censé mettre fin au blocage dans l'épisode duparaphe de l'accord de paix. La médiation et la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) s'étaient entendues dans la journée vendredi sur un texte prévoyant l'ouverture de discussions avant la signature définitive de l'accord.

Selon des observateurs sur place, la médiation algérienne n'a finalement pas souhaité intégrer dans un communiqué final la possibilité d'ouvrir des discussions avant la signature. Pour Ramtane Lamamra, le ministre algérien des Affaires étrangères et médiateur des pourparlers, les autorités maliennes refusent catégoriquement la moindre remise en question du texte déjà paraphé par eux.

D'après des témoins sur place à Alger, le ton est monté entre le médiateur algérien et des représentants du MNLA  (Mouvement national de libération de l’Azawad), qui ont refermé toute hypothèse de paraphe dans ces conditions.

La médiation a annoncé qu'un communiqué serait publié ce samedi avec les parties ayant déjà paraphé pour envisager une date de signature et les modalités d'application d'un accord plus que jamais boiteux.


Rfi.fr

Samedi 18 Avril 2015 - 09:22



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter