«Nous avons pris acte et on va se battre pour…», Ali Mouhamed Séga Camara



Viré par le Premier ministre, le Président du Mouvement pour le Parti de la Construction (MPC) sort de sa réserve.

Ali Mouhamed Séga Camara rappelle «(avoir) adressé, depuis le 1er avril 2017, adressé une correspondance en tant que président du MPC, au Président de la République et président de Benno Bokk Yakaar (BBY) pour lui dire que s’il estimait vraiment que nous devions aller ensemble, notre formation a déjà pris sa décision d’aller sous sa propre bannière et de ne pas aller avec qui que ce soit (aux législatives), avant même que lui n’est à se prononcer sur la nature des relations avec les alliés
Se voulant clair, il indique «qu’un parti doit aller aux élections. «S’il est créé, un parti doit aller aux élections», insiste-t-il.

Avant de marteler sur les ondes de la Rfm : «Quand nous avons décidé d’aller aux élections, je crois qu’on ne méritait pas d’être critiqué. On nous blâme d’avoir exercé notre droit. Maintenant, que cela débouche sur la reprise du poste qui m’a été confié, nous ne ferons que remercier le président de la République, le Premier ministre et leur souhaiter bon vent… Le divorce est consumé depuis hier par la volonté du Président de la République et de son Premier ministre. Nous avons pris acte et on va se battre pour que le Sénégal soit transformé. La transformation du Sénégal est notre philosophie politique». 


Vendredi 16 Juin 2017 - 20:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter