OFNAC - Nafi Ngom Keita: «La corruption demeure une réalité plaignante au Sénégal»

L’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC) a procédé à la présentation de son rapport public sur la fraude et la corruption. Le Rapport souligne qu’entre 2014 à nos jours 940 plaintes et dénonciations ont été reçues. Dans ce rapport, les secteurs comme la santé, les transports routiers, l’administration publique, l’éducation, les collectivités locales sont cités comme des terreaux fertiles de la fraude et de la corruption. Le rapport insiste également sur le caractère pernicieux de la fraude et de la corruption qui constitue un obstacle pour le développement. Au cours de sa présentation, la présidente de l’Ofnac a fortement mis l’accent sur la sensibilisation des populations en particuliers la jeune génération.



OFNAC - Nafi Ngom Keita: «La corruption demeure une réalité plaignante au Sénégal»
Face à la presse la présidente de l’Ofnac est revenue sur l’aspect pernicieux de la corruption et de la fraude. «Les sénégalais sont exténués par la corruption qui envahit leur vie au quotidien », a révélé Nafi Ngom Keita. Pis, elle a en outre soulevé le caractère plaignant de la fraude et de la corruption. «La corruption demeure une réalité plaignante au Sénégal », a-t-elle déclaré. Une révélation qui montre  le caractère  pernicieux de la fraude et de la corruption qui gangrènent tous les secteurs de la vie publique. 

D’après Nafi Ngom Keita, les secteurs des transports routiers, l’administration publique, la santé, l’éducation, les Impôts et domaines sont les terreaux fertiles de cette grande corruption, sans oublier les Collectivités locales.

S’agissant des régions les plus touchées, la capitale, Dakar arrive en tête  avec 207 plaintes soit 65%, le rapport démontre  également que seule la région de Kédougou n’a pas été couverte parce que n’ayant pas reçu de plaintes ou de dénonciations venant de cette région qui font état des faits de corruption supposés.
 
Nafi Ngom Keita a fait déclaration, lors de la présentation du Rapport de l’Ofnac portant sur la lutte contre la fraude et la corruption, un rapport qui couvre la période 2014-2015. Et, au cours de cette période, c’est-à-dire de 2014 à nos jours 940 plaintes ont été reçues et dénonciations ont été reçues  par l’Ofnac. 

Khadim FALL

Mardi 24 Mai 2016 - 18:05



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter