OL : Mathieu Valbuena s’attaque aux critiques

Mathieu Valbuena n'a pas été épargné par les critiques depuis le début de sa carrière chez les professionnels. Son séjour lyonnais n'échappe pas à la règle, et Petit Vélo doit composer avec le mécontentement d'une partie des supporters. Mais il ne désespère pas de les faire changer d'avis.



Les sifflets et les critiques, Mathieu Valbuena en a l’habitude. Depuis ses premiers pas à l’Olympique de Marseille en novembre 2006, Petit Vélo n’a jamais été épargné, subissant les quolibets dans de nombreuses enceintes de France. Depuis son retour en France et sa signature à l’Olympique Lyonnais à l’été 2015, le cas du maître à jouer international français (52 capes, 8 buts) ne s’est pas arrangé. Régulièrement sifflé dans les stades, le numéro 28 rhodanien est également chahuté par une partie des supporters lyonnais, déçus de son rendement.
Il faut dire que, depuis son arrivée entre Rhône et Saône, l’ancien joueur du Dinamo Moscou n’a pas connu une grande réussite statistique, comme en témoignent ses 6 passes décisives pour 1 seul et unique petit but en 32 matches de Ligue 1 disputés sous la tunique rhodanienne. Des chiffres qui sont assez faméliques au regard du statut du joueur, international français de son état et élément le mieux payé de tout l’effectif devant des Alexandre Lacazette et autre Nabil Fekir nettement plus performants. Valbuena cristallise de fait les critiques de certains supporters, et l’intéressé en a bien conscience comme il l’assure au Progrès.
Valbuena fait face aux critiques
 
« J’ai été pointé du doigt mais c’est toute l’équipe qui avait des difficultés. (...) Lors de cette première partie de saison, dans mes contenus de match, je dis bien les contenus, ce n’était pas si mauvais que ça, seules les stats n’étaient pas bonnes. On a manqué un peu d’objectivité avec moi. Quand je suis arrivé, toute l’équipe était en difficulté, pas seulement Mathieu Valbuena mais j’étais la recrue phare. (...) Ils peuvent aussi exprimer leur mécontentement. À moi de montrer que je peux m’imposer même si je reste toujours un peu le Marseillais… J’aimerais bien leur donner cette victoire dans le derby », déclare-t-il.

Le derby, justement, c’est ce dimanche soir, en clôture de la 8ème journée du championnat de France de Ligue 1. Actuel dixième au classement avec seulement 10 petits points au compteur, le club cher au président Jean-Michel Aulas doit se reprendre après ce début de saison poussif, et ces trois défaites déjà concédées en sept journées. Maxwel Cornet absent pour deux à trois semaines, le joueur de 32 ans a une chance de démarrer la rencontre comme titulaire en soutien de Nabil Fekir dans le 3-5-2 instauré par Bruno Genesio. À moins que Tolisso, brillant à ce poste face à Zagreb en Ligue des Champions, ne soit privilégié.

Source: Footmercato.net



Samedi 1 Octobre 2016 - 07:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter