PRESSAFRIK.COM ,  L'info dans toute sa diversité



Ourossogui: les Conseillers et le maire à couteaux tirés

Le Conseil municipal de Ourossogui a du mal à se réunir. Le maire de cette localité et certains de ses conseillers ont du mal à s’entendre et, si ce ne sont ces derniers qui bloquent l’examen des comptes, pour non atteinte du quorum requis, c’est le maire qui s’en charge en l’annulant pour fraude dans les procurations.



Entre les Conseillers de Ourossogui et leur maire, ce n’est plus le parfait amour. En effet, l’examen des comptes administratifs de cette commune n’a pas réussi à se faire aujourd’hui car le maire a fait annuler la réunion pour fraude dans les procurations dont disposaient ses détracteurs. Ce que dénonce un de ces derniers, Abdoulaye BA.

«L’autorité administrative, en l’occurrence le Préfet a dit que ces procurations sont en bonnes et dues forme. Et maintenant sa position, parce qu’il savait que le compte administratif n’allait pas être voté, a tout simplement annulé la séance », a-t-il déclaré.

Moussa Bocar Thiam évoque, quant à lui, l’existence de fraudes pour expliquer l’annulation de la rencontre: «Des Conseillers se sont présentés dans la salle avec des procurations qui sont manifestement fausses. C’est cette fraude que j’ai signalée au préfet et après interrogation de ces personnes qui ont présenté ces procurations, j’en ai tiré la conclusion qu’un conseil municipal ne peut pas légalement délibéré sur la base d’articles qui sont notoirement faux».

Cette annulation fait suite à celle qui s’était produite la semaine passée et qui avait valu le report de la réunion à aujourd’hui. Mais, prévient le maire, la prochaine tenue de cette cession se fera à huis clos.

Ousmane Demba Kane

Mardi 24 Janvier 2017 - 13:02



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter