PPC: Mbaye-Jacques Diop suspendu pour «attitude autocratique»



PPC: Mbaye-Jacques Diop suspendu pour «attitude autocratique»
Fronde au PPC (Parti pour le Progrès et la Citoyenneté) où la décision de Me Mbaye-Jacques Diop de confier les rênes  à l’ancien député Seydou Diouf a fait l’effet d’une bombe dans les rangs dudit parti. Un communiqué sanctionnant le Bureau Politique (BP) extraordinaire dudit parti et signé par le porte-parole national, Yatma Fall et le Secrétaire permanent national, El H. Abdoul Aziz Faye,  dénonce une «décision non concertée, non discutée et non délibérée». Selon ces derniers, elle «n’engage que M'baye-Jacques Diop». «Si le BP estime que le camarade Seydou Diouf a, sans doute, les qualités requises pour diriger le parti, il dénonce l’attitude autocratique du Secrétaire général, et condamne, avec la dernière énergie, la manière iconoclaste, irrespectueuse, inélégante, inamicale, et surtout déloyale et antidémocratique, avec laquelle Mbaye-Jacques Diop a procédé», regrettent-ils. Ce, en ce sens qu’ «en agissant avec désinvolture sans consulter, ni les instances ni les responsables du parti, le Secrétaire général national confond le PPC avec son patrimoine propre et considère les militants comme des supplétifs au garde-à-vous ».
 
 
«Une méthode», ragent Yatma Fall et El H. Abdoul Aziz Faye, «indigne, même de l’ère bolchevique » et qui «tranche d’avec le slogan du parti qui est : «Rendre le pouvoir aux citoyens»». «Manifestement, ici, la décision n’a pas été rendue aux militants. Une telle forfaiture venant d’un vieillard grabataire de 87 ans atteint de sénilité et de schizophrénie ne surprend pas, surtout quand il pense qu’après lui, c’est le déluge», lit-on en outre dans le communiqué.
Ça promet. 


Vendredi 15 Mai 2015 - 11:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter