PS/APR Locales 2014 – Nouveau gouvernement : les motifs d’un divorce programmé

Les élections locales du 29 juin ont empoisonné les relations entre l’Alliance pour la République (APR) et le Parti Socialiste (PS). Les deux leaders sont de plus en plus distants, à la base ce sont des crocs-en-jambes et des manœuvres sordides pour le contrôle de certaines mairies. Les responsables socialistes ruminent leur colère et n’ont pas aimé le coup de Me Oumar Youm à Mbour devant Ousmane Tanor Dieng mais aussi «le traquenard» contre Mar Diouf à Bargny. Ils surveillent de près les communes de Golf Sud et de Wakhinane Nimzatt où sont engagés respectivement Aida Sow Diawara et Alioune Badara Faye. De hauts responsables socialistes avec qui nous avons pris langue sont en train d’insister pour la fin du compagnonnage avec Macky Sall. A l’APR, on minimise et réclame un communiqué officiel du PS pour apporter une réponse idoine.



PS/APR Locales 2014 – Nouveau gouvernement : les motifs d’un divorce programmé
Le Parti socialiste (PS) n’est pas très content de l’Alliance pour la République (APR). De hauts responsables, membres du Bureau politique que PressAfrik a joint au téléphone laissent éclater leur colère. Ils ont requis l’anonymat pour ne pas incommoder leurs camarades dans le gouvernement mais, beaucoup de pontes socialistes réclament, selon eux, la fin du compagnonnage pour « attitude déloyale, boulimie excessive, manque de considération, entre autres ».
 
L’un d’entre eux qui a eu à occuper de hautes fonctions dans l’appareil d’Etat et du parti a confié : « pour ces locales, il y a eu un deal tacite qui consiste à ce que l’APR prenne une mairie d’arrondissement et la ville, l’Afp garde la mairie qu’ils ont gagné et que les deux mairies qu’on a gagné reste entre les mains des maires socialistes en l’occurrence Aida Sow Diawara à Golf Sud et Alioune Badara Faye à Wakhinane Nimzatt ».

Des socialistes dénoncent la "gourmandise" de l’APR

Il a relevé le poids de ces responsables socialistes dans ces zones respectives pour souligner que « l’expérience de Dakar doit servir de leçon parce que si Aida Sow Diawara et Alioune Badara FAYE avaient la même logique de Khalifa, ça serait autre chose pour les listes de Bennoo Bokk Yaakar dans la banlieue ».
 
En effet à Guédiawaye, Bennoo Bokk Yaakar a réussi une razzia à prenant presque toutes les communes à l’exception de Ndiarème Limamou Laye qui est remportée par le PDS.
 
Ce qui fait le plus mal aux socialistes, c’est la défaite de leur leader dans le département de Mbour. Il a été coiffé au poteau par le ministre de la Gouvernance locale et Porte-parole du gouvernement, Me Oumar Youm. Ils ont estimé que l’APR a joué un sale tour à Ousmane Tanor Dieng. Ces ténors du PS dénoncent l’immixtion du président de la République dans la campagne à Mbour. «Macky Sall lors de son déplacement à Popenguine a travaillé pour la défaite de Tanor. Nous avons été au courant de ces manœuvres». Comme à Mbour, ils ont estimé que Mar Diouf également aurait été victime d’un «traquenard» à Bargny alors qu’à Louga si Aminata Mbengue Ndiaye a perdu c’est parce qu’APR a été simplement déloyale.

Macky prend des décisions "solitaires, malheureuses et maladroites"

Le courroux des responsables socialistes est ravivé par les décisions « solitaires et hasardeuses » du président de la République. « Aujourd’hui, il décide et informe les gens et souvent ces décisions sont malheureuses et maladroites », ont-ils indiqué. Et de commenter par rapport au nouveau gouvernement : « Non seulement il n’augmente pas le quotta des alliés mais, il réduit leur niveau de représentation. S’il était logique, il aurait pu aussi récompenser les alliés qui ont de belles victoires. Là où Abdoulaye Diouf Sarr est nommé, on aurait pu faire de même pour Aissata Tall Sall à Podor, Abdoulaye Wilane à Kaffrine, entre autres».
 
Nos interlocuteurs de faire remarquer : « On a l’impression que Macky Sall veut se jeter dans les bras du PDS et engager le bras de fer avec le PS». Ils sonnent le tocsin des relations APR/PS et révèlent «jusqu’à ce jour, il y a des complaintes de socialistes qui veulent qu’on quitte le gouvernement à cause de leur boulimie et des misères qu’ils font vivre à nos responsables. Nous sommes surpris qu’APR cherche à se rapprocher du PDS ». Les camarades de Ousmane Tanor Dieng sont d’avis que «chats échaudés doit craindre l’eau froide. L’expérience d’Alioune Badara Cissé devrait servir de leçon à Macky Sall et lui éviter le limogeage d’Aminata Touré de cette manière ».

Les hauts responsables de l’APR répliquent et réclament un communiqué officiel du PS

Ces déclarations de responsables socialistes ne semblent pas faire fléchir ceux de l’Alliance pour la République (APR). Le patron du réseau des enseignants de l’APR, par ailleurs, Secrétaire d’Etat à l’alphabétisation, Youssou Touré déclare que Macky Sall dépasse ces querelles à la petite semaine. «Macky ne peut pas répondre de cette boulimie, il s’en avait lavé les mains dès le départ, il est au dessus de la mêlé ce qui l’intéresserait, ce sont les élections législatives ou la présidentielle. Les locales, c’est une question de localité, au sein de l’APR vous avez suivi toutes les difficultés auxquelles nous avons fait face pour obtenir l’unité. Il y a eu plusieurs listes en notre sein», a-t-il soutenu. Et d’ajouter pour le cas de Mbour : «le président Macky n’est pas intervenu. Un chef de l’Etat n’a à gérer ces détails».
 
Pour la menace du PS de quitter la coalition, Youssou Touré a souligné que «Maintenant, il y a la coalition où le PS est membre. Et forcément dans un parti, il y a des divergences, il y a des gens qui ont des appétits démesurés, si le patriotisme auquel ils font appel chaque fois est de rigueur, 2017 ne doit pas être un objectif pour le PS. Nous devons nous unir pour mettre le pays dans les rampes de développement».
 
Le ministre de la Gouvernance locale et Porte-parole du Gouvernement Me Oumar Youm peine à croire ces propos. «Ce sont des histoires, je n’ai aucune envie de répondre. Si c’est une position officielle du PS, ils n’ont qu’à le consigner dans un communiqué. Je ne peux répondre à des personnes qui avancent masqué».


Mardi 8 Juillet 2014 - 15:59



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter