PS: Tanor attend la fin des législatives pour solder ses comptes avec Malick Noel Seck

«Nous sommes en démocratie, ils ont le droit de dire leurs points de vue par rapport à certaines questions. Malheureusement ce n’est pas le point de vue majorité et j’ai indiqué que ce qui doit aujourd’hui nous fédérer, ce qui doit nous occuper, doit être les élections législatives. Nous devons nous occuper de cela pour disposer d’une majorité. Après j’aurai le temps de me pencher sur cette question précise et je sais le faire» a soutenu Ousmane Tanor Dieng dans les colonnes du journal "Sud quotidien".



PS: Tanor attend la fin des législatives pour solder ses comptes avec Malick Noel Seck
Il s’est par ailleurs dit étonner d’avoir entendu des responsables libéraux ou proches des libéraux assimiler la majorité parlementaire à un recul démocratique. «Dans l’actuelle législature ils sont plus d’une centaine. Et cela ne les a pas gênés jusqu’aujourd’hui. Mais je crois que cela est évident que nous aurons une majorité qualifiée c'est-à-dire 75 députés plus un, car je vois mal qu’ils puissent gagner certains départements».

Toutefois, le soliste conseille à ses frères de ne pas dormir sur leurs lauriers. «Mais il ne faut pas être très confiant, il faut surtout être vigilant, et travailler à assurer une majorité. Il  ne faut craindre cette majorité, ce sera une majorité confortable. Ce n’est parce que nous serons ensemble à l’Assemblée nationale que nous allons voter n’importe quoi, nous avons notre spécificité et nous nous sommes engagés pour aller servir ce pays. Notre coalition existe dans le monde entier.
Elle regroupe toutes les forces vives de notre pays. Il y a certes des problèmes, mais les problèmes sont faits pour être abordés. Nous aspirons à une majorité respectueuse de l’opposition. Une majorité forte qui contourne le gouvernement, qui étudie les lois et qui sanctionne le gouvernement quand il le faut» a-t-il martelé


Mardi 26 Juin 2012 - 14:12




1.Posté par ASSE le 26/06/2012 15:44
Dimanche prochain, le peuple sénégalais retourne aux urnes pour parachever le sauvetage de notre démocratie confisquée et dévoyée par un clan qui a fait main basse sur l'essentiel des ressources de notre pays.

Au regard de la mobilisation sans précédent de toutes les forces vives de la nation, il n'y a pas de doute que le 25 mars, nous écrirons en lettres d'or une nouvelle et glorieuse page de notre histoire.

La plus grande vigilance devra cependant être exercée par chacun d'entre nous pour empêcher les affidés de ce régime agonisant de tenter un ultime coup de force afin de se maintenir au pouvoir.

Nous devrons surveiller sans relâche toutes leurs manœuvres, contrecarrer avec fermeté les mécanismes sophistiqués de fraude qu'ils concoctent et faire échec aux achats de conscience pratiqués à grande échelle partout .

Je vous invite à aller voter massivement pour le CHANGEMENT et veiller à ce que personne ne puisse nous priver de notre victoire au soir du second tour.

2.Posté par ASSE le 26/06/2012 15:45

Alerte, à y voir de près parmi les 24 listes, il au moins 6 qui sont des Listes du PDS, donc de Wade. Bokk Gis Gis, PDS, Djibo, Decroix, Agne Abdourahim, Cap 21 etc...Ca c'est du Wade. C'est fait exprès. Il a financé pour capter plus de voix...Attention à ces Listes. Ils ont fait mal au peuple sénégalais...

3.Posté par ASSE le 26/06/2012 15:49
La Cohérence du vote du 25 mars voudrait que l'on continue à se débarasser du système Wade au soir du 1er Juillet en élisant une Assemblée de rupture avec Benno Bokk Yakaar qui cristallise l'essentiel des forces du 23 juin, des Assises Nationales qui oeuvrent au service du Peuple. Je donnerai mon vote à Bokk Yakaar pour permettre une majorité de rupture à l'Assemblée.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter