PSG : T. Silva, Lucas... Les troupes de Laurent Blanc s'agacent et tirent la sonnette d'alarme

Le Paris Saint-Germain a conclu l'année 2014 par un match nul sans saveur samedi au Parc des Princes contre Montpellier (0-0). Une semaine après sa première défaite de la saison en Ligue 1 à Guingamp (0-1). Pour les Parisiens, l'heure est venue de se remettre en question.



PSG : T. Silva, Lucas... Les troupes de Laurent Blanc s'agacent et tirent la sonnette d'alarme

Au coup de sifflet final, le Parc des Princes accompagnait ses troupes au vestiaire sous d'abondants sifflets. Face à Montpellier samedi (0-0), les Parisiens ont certes dominé mais sont restés stérile face au but. Une efficacité, offensive notamment, en perdition. Mais cette fois, plusieurs joueurs ont délaissé la langue de bois.

T. Silva - «Il faut jouer en équipe»

À commencer par le capitaine Thiago Silva, agacé durant la rencontre. «Avec les joueurs qu'on a, on peut faire mieux. Il manque un peu de volonté de la part de tout le monde» , s'est-il emporté après la rencontre, relayé par RMC. «Moi aussi ! Je suis très énervé. Il faut plus jouer en équipe.» Constat partagé par Lucas, meilleur Parisien sur la pelouse qui s'étonne d'un «manque d'agressivité, et de motivation» …

Le latéral droit Gregory Van der Wiel n'a pas non plus ménagé ses coéquipiers. «Nos adversaires ont peut-être moins peur de jouer contre nous que l'année dernière, mais c'est de notre faute. On ne tue pas nos matchs. On doit être réaliste : si on veut devenir champions, on doit mieux jouer» , a reconnu le Néerlandais après la rencontre. Le titre pourrait-il déjà glisser entre les doigts des Parisiens ?

 

 

Une coupure psychologique indispensable

En cas de victoire de l'Olympique Lyonnais ce dimanche (à Bordeaux), le PSG pourrait boucler la phase aller à la troisième place. Mais Laurent Blanc, habitué à être annoncé sur la sellette, ne décourage pas. «On attend plus du PSG» , a-t-il évoqué sans détour. «. Si on veut relever notre défi, qui est d'être champions, il faudra prendre davantage de points.»

Le Président espère un changement de mentalité chez ses troupes. «J'aime que mon équipe joue bien, mais il faut qu'elle soit en grande forme, individuellement et collectivement. Je souhaite retrouver mes joueurs en pleine forme. Dans cette première partie de championnat, ils l'ont rarement été. La coupure psychologique va faire du bien» . Prochain rendez-vous le 30 décembre à Marrakech au Maroc, pour un match amical contre l'Inter Milan.

A quelques jours du mercato hivernal, le PSG aurait indiqué pouvoir recruter sans vendre de joueurs au préalable (sanction imposée par le fair-play financier cet été). Mais le casse-tête reste le même. A quel poste recruter, quand ce n'est pas le talent mais la motivation qui est en perdition…


maxifoot

Dimanche 21 Décembre 2014 - 12:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter