Panneaux publicitaires détruits : Six «amis» de Barthélémy Dias arrêtés

Suite à la plainte déposée contre le maire de Mermoz-Sacré-Cœur, la police a procédé à l’arrestation de cinq agents, ainsi que de l’entrepreneur qui avait gagné ce marché. Mais Barthélémy Dias n’a pas déféré à sa convocation.



Panneaux publicitaires détruits : Six «amis» de Barthélémy Dias arrêtés
Cinq agents de la maire de mairie de Barthélémy Dias ont été arrêtés par les forces de sécurité. Mais le principal concerné est toujours libre. En effet, Barthélémy Dias qui avait ordonné la destruction des panneaux publicitaires n’a pas déféré à la convocation de la police, se réfugiant derrière l’impunité que lui confère son statut de député. En plus des agents, l’entrepreneur qui avait gagné le marché de la destruction des panneaux publicitaires a aussi été arrêté.

Pour ne pas déférer à sa convocation, Barthélémy Dias a fait appel à l’article 61 de la Constitution qui stipule : «Aucun membre de l’Assemblée nationale ne peut, pendant la durée des sessions être poursuivie ou arrêté en matière criminelle ou correctionnelle qu’avec l’autorisation de l’Assemblée nationale dont il fait partie, sauf en cas de crime ou de délit flagrant».

Ousmane Demba Kane

Mercredi 24 Juin 2015 - 08:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter