Papa Abdoulaye Seck prône une agriculture mécanisée pour assurer l’autosuffisance alimentaire

La transformation de l’agriculture doit se faire dans une dynamique d’excellence, pour assurer dans le long terme l’autosuffisance alimentaire. L’annonce est du ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural Papa Abdoulaye Seck lors d’une cérémonie de remise de matériels agricoles.



Papa Abdoulaye Seck prône une agriculture mécanisée pour assurer l’autosuffisance alimentaire
Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural a procédé à la remise de matériels agricoles aux agriculteurs de la région de Louga, dont 25 tracteurs Fergusson, à des producteur de la région de Louga, appuyés pour certains par l’ONG « Association de Bienfaisance Islamique » (ABI), qui a assuré une partie du financement.

« L’autosuffisance alimentaire ne peut être assurée que par une transformation du secteur agricole vers une mécanisation qui est la seule voie pour assurer aux producteurs des revenus stables », a déclaré Pape Abdoulaye Seck, qui veut faire de l’agriculture un véritable métier et non une activité à laquelle on s’adonne après avoir partout échoué.

Selon lui, Papa Abdoulaye Seck « C’est dans ce cadre que s’inscrit cette cérémonie. Il a signalé que le gouvernement ambitionne d’élever le niveau de mécanisation de l’agriculture sénégalaise, avec l’injection de 85 milliards de francs CFA pour l’achat de tracteurs d’ici trois ans.

Dans le même sillage le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement a fait savoir que « 5 milliards de francs CFA seront consacrés au petit matériel attelé, a promis le ministre, qui se félicite des résultats obtenus par le programme de renouvellement des semences. Pour un objectif de 40.000 tonnes cette année, 50.000 tonnes de semences ont été obtenues », a-t-il précisé.

Lors de cette cérémonie de remise de matériels agricoles Papa Abdoulaye Seck « A beaucoup insisté sur les dispositions prises en étroite collaboration avec les autorités administratives locales, pour parvenir à une distribution transparente des tracteurs suivant des critères bien définis. Les producteurs qui n’ont jamais reçu autant de matériels ont bénéficié d’une subvention de 60 pour cent sur les tracteurs et de 70 pour cent pour le matériel attelé, selon le ministre, qui invite à une bonne utilisation de ces engins.

Le Président de l’ONG « Association de Bienfaisance Islamique » (ABI) qui offert ce matériel, Mactar Fall, a affiché sa volonté d’accompagner la politique de développement menée par l’Etat, n’attendant que d’être sollicité pour agir au grand bénéfice des populations. L’ONG qui a aidé certains producteurs dans l’acquisition de ces tracteurs, s’illustre déjà dans beaucoup d’activités à caractère social, avec notamment l’octroi de pécules trimestriels à des orphelins.

Khadim FALL

Dimanche 24 Juillet 2016 - 10:24



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter