Pape Diouf enflamme Madisson night club et eclipse Morgan Heritage

Embouteillage, coups de klaxon, foule surexcitée. C’est l’ambiance qui a prévalu ce samedi 21 novembre à Madisson night club. Cette boite de nuit a refusé du monde. On dirait que tous les «jet-seteur» se sont donnés rendez vous là-bas. L’attraction de cette nuit a été le lead-vocal de la Génération consciente, Pape Diouf. Il a ravi la vedette au mythique groupe Jamaïcain, Morgan Heritage qui se produit à quelques mètres de Madison Nigh Club, c'est-à-dire au Thiossane Night club. L’enfant chéri de la banlieue a même été élu par les mélomanes le roi des «ambianceurs» de la nouvelle génération.



Pape Diouf enflamme Madisson night club et eclipse Morgan Heritage
La soirée de Pape Diouf a battu le record d’affluence ce samedi à Madison night club. Alors que Morgan Héritage se produisait à Thiossane à quelques ruelles, le lead vocal de la Génération consciente a damé le pion au célèbre groupe Jamaïcain. En effet les mélomanes et jet setteurs ont presque tous rué vers Madison. C’est à partir de 00 heure que l’avenue Cheikh Anta Diop de Dakar en face la police de quatrième a commencé à faire le plein.

Communicateurs traditionnels, artistes, animateurs et danseurs ont eu comme point de chute cette boite. Ce qui a donné naissance à une ambiance féérique dès les coups de 2h. A l’intérieur comme à l’extérieur de Madisson, les gens peinent à se mouvoir, à trémousser. Tellement, il y a eu du monde. Embouteillages, et bousculades s’en sont suivis mais dans une ambiance bon enfant.

Ainsi la soirée a débuté devant une foule surexcitée composée essentiellement de filles et d’étrangers. Pape Diouf sur ses aires favorites a montré son savoir faire en live avec l’approbation de ses nombreux fans. Dansant et parfois chantant en chœur avec l’enfant chéri de la banlieue, les jeunes mélomanes n’ont pu s’empêcher de l’introniser. Ils l’ont sur le champ «roi des ambianceurs de la nouvelle génération».

Avec prestation, Pape Diouf n’avait assurément rien à envier au Reeggamen, Morgan Heritage. Jusque tard dans la nuit, les gens étaient encore à la porte du Thiossane Night Club. Certains n’ont pu entrer peut être parce que le billet était cher tandis que d’autres voulaient juste apparemment voir leurs idoles jamaïcains. Mais toujours est-il qu’il n’y avait pas photo entre la foule qui était à Madisson par rapport à celle qu’on a vu à Thiossane.

Absa Ndong

Dimanche 22 Novembre 2009 - 19:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter