Partenariat public-privé : la France, l’Ue et le groupe SGBS s’engageront pour 12 milliards



Partenariat public-privé : la France, l’Ue et le groupe SGBS s’engageront pour 12 milliards
Le 11 mars 2010, l’Etat du Sénégal, dans un partenariat unique en faveur de la réduction de l’impact des activités des entreprises du Sénégal sur l’environnement. C’est la substance d’un communiqué qui est parvenue à notre rédaction.

A cette occasion, deux conventions de financement seront signées :
Il s’agit d’une subvention de 6,9 Milliards de FCFA, cofinancée par l’AFD et l’Union européenne, en faveur du Programme de Mise à Niveau des Entreprises.

La convention sera signée par M. Abdoulaye DIOP, Ministre d’Etat, Ministre de l’Economie et des Finances du Sénégal et M. Jean-Marc GRAVELLINI, Directeur Afrique Sub-saharienne de l’Agence Française de Développement (AFD), en présence de son Excellence M. Jean-Christophe RUFIN, Ambassadeur de France au Sénégal ;

Il sera aussi, à cette occasion, signé un prêt de 5,2 Mds de FCFA de l’AFD à la Société Générale de Banques au Sénégal (SGBS). Cette convention sera signée entre M. Daniel TERUIN, Administrateur-Directeur Général de la SGBS et M. Jean-Marc GRAVELLINI ;
Ces financements permettront aux entreprises sénégalaises d’accroître leur productivité, de se mettre aux normes environnementales et de diminuer leur facture énergétique.

Ainsi, le Bureau de Mise à Niveau (BMN) se voit ainsi confirmé dans sa fonction d’outil national de renforcement de la compétitivité des entreprises sénégalaises lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, le BMN, avec l’appui de l’ONUDI, assurera un rôle de conseil aux entreprises pour les aider dans les choix d’investissements qui leur permettront de minimiser leur impact sur l’environnement et de réduire leur consommation d’énergie (pré-traitement des eaux usées, filtrage des fumées, valorisation des déchets, amélioration de la consommation de fuel, systèmes de régulation, etc.)

Les entreprises pourront par ailleurs, selon les termes du communiqué, accéder auprès de la SGBS à des crédits à des taux avantageux pour financer ces investissements. Ce programme complète donc l’approche pollueur-payeur sur laquelle l’Etat et les entreprises se sont mis d’accord, en apportant à ces dernières les moyens financiers de se mettre aux normes.

Par ailleurs, une convention de délégation de fonds sera signée entre l’AFD et l’Union Européenne représentée par son Excellence M. Gilles HERVIO, Chef de Délégation de l’Union Européenne à Dakar. Par cet effort de coordination, l’AFD sera ainsi le seul interlocuteur de l’Etat sénégalais pour le suivi de ce financement, ce qui facilitera la mobilisation des fonds relève le communiqué.




Charles Thialice SENGHOR

Mardi 9 Mars 2010 - 17:44



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter