Parti socialiste: Malick Noël Seck exige le départ de Tanor

La Convergence socialiste (Cs), dirigée par Malick Noël Seck, exige la destitution d’Ousmane Tanor Dieng au poste de Secrétaire général du parti socialiste (Ps) et demande le renouvellement des instances. Hier, vendredi 8 juin, lors d’une conférence de presse, les jeunes socialistes déclarent qu’ils ne comptent battre campagne avec Benno Bokk Yaakaar pour les législatives, mais pour reconstruire le parti au niveau des bases.



Parti socialiste: Malick Noël Seck exige le départ de Tanor
La Convergence socialiste (Cs) de Malick Noël Seck, exige la destitution d’Ousmane Tanor Dieng à la tête du parti socialiste (Ps) et le renouvellement des instances. C’était hier, vendredi 8 juin, lors d’une conférence de presse. La Convergence socialiste qualifié Ousmane Tanor Dieng « d’impopulaire » face à l’électorat sénégalais. « Tanor a échoué, il est impopulaire, les Sénégalais l’ont démontré deux fois, en 2007 et en 2012. Il est clair aujourd’hui que Tanor doit partir, il ne sert à rien pour le parti qu’il s’entête à rester à la tête », a déclaré Malick Noel Seck, Secrétaire général de la Convergence.

Les jeunes socialistes ne sentent plus du dynamisme politique au sein du Ps . « Nous demandons à ce qu’il soit destitué. Ousmane Tanor Dieng nous a réduits à un mouvement citoyen, à un mouvement populaire, c’est une trahison et c’est pour cela que nous demandons qu’il parte », renchérit Malick Noël Seck. A cet effet, les socialistes ont du mal à digérer leur actuel secrétaire général de le voir s’entêter à la tête de ce poste, alors qu’il leur a fait perdre 75% de leur électorat depuis 16 ans. Ils considèrent qu’il est le responsable de leur défaite en 2007 et en 2012. « Les membres de la direction du Ps refusent de regarder la réalité en face, même dans l’intimité de leur propre conscience. Ils n’ont pas le courage de se dire la vérité », a poursuivi Malick N. Seck.

Par conséquent, les jeunes socialistes demandent que les instances du parti soient renouvelées pour entrer dans une nouvelle ère d’une vie politique. « Nous proposons qu’il y ait rapidement des renouvellements et qu’on change la direction du parti. Il est temps que le Parti socialiste entre dans le 21ème siècle », a lancé Abba Mbaye, responsable de la convergence socialiste à Saint Louis, membre de la cellule de communication.

Cependant, les jeunes camarades d’Ousmane Tanor Dieng ne comptent pas aller aux législatives pour acquérir des sièges au nouveau Parlement qui sera élu au soir du 1er juillet prochain. « Aux législatives, nous n’allons pas battre campagne. Pendant qu’ils feront campagne pour Benno Bokk Yaakaar, nous nous travaillerons à vulgariser l’idéologie socialiste», a déclaré le Secrétaire général de la Convergence socialiste.
Saer SY (Sud quotidien)


Samedi 9 Juin 2012 - 11:36



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter