Pêche illégale-Des « proches de Macky Sall tapis derrière les pirates » : les acteurs en croisade contre « ces lobbies »

Ce sont les conséquences de l’arraisonnement du bateau de pêche industrielle russe « Oleg naidenov » qui après avoir secoué les relations diplomatiques entre le Sénégal et la Russie, éclabousse le régime en place. Ce sont de grands lobbies tapis dans le cercle du pouvoir qui aideraient les « pirates » à piller les ressources halieutiques du pays selon les acteurs du secteur, industriels, marayeurs et pêcheurs qui annoncent la croisade contre ces «proches du président Sall ». Ce, juste qu’à avoir gain de cause. Ce, d’autant plus rappellent-ils aux autorités qu’elles ont annulé les licences de pêches signées sous Wade. Les étrangers en passant outre ce fait, sont entrain de commettre un délit.



 « Ils n’ont absolument rien compris et jamais on acceptera cela », ragent-ils. En effet, c’est une véritable onde de choc. Les acteurs de la pêche ne naviguent pas dans la même direction que ceux qu’ils appellent les traîtres. Les acteurs de la pêche sénégalaise soupçonne un lobbying tapi dans le cerce du pouvoir qui aiderait les pirates à piller les ressources halieutiques.

« Les Russes ne sont pas seuls. Ils sont aidés par des sénégalais et ce sont de grands lobbies qui sont au niveau de la présidence, au niveau du ministère, au niveau mêmes des professionnels. C’est ça le véritable problème parce que le Sénégal c’est un petit pays, ils viennent montrer qu’ils sont forts pour faire du n’importe quoi chez nous. Nous ne l’accepterons pas. Quelque soit les lobbies qui sont derrière, nous ne l’accepteront jamais. On va faire face à ces hommes là » tancent-ils.

En conférence de presse ce matin, la coalition se félicite néanmoins de la décision courageuse du gouvernement. Les industriels, marayeurs et pêcheurs qui parlent de combat patriotique tressent des lauriers au ministre en charge de la question, Ali Haïdar pour « le courage et le sens patriotique élevé » dont il a fait montre « pour arrêter les pirates » parce que estiment-ils « le poisson qu’ils pêchent peut être lourdes de conséquences sur la pêche artisanale ». En croisade contre ces « pirates », les patriotes rappellent à l’Etat du Sénégal que les autorisations de pêche ont été annulées. Et passer outre cette mesure, c’est tout simplement un délit, sur les ondes de la Rfm. 


Jeudi 9 Janvier 2014 - 13:42




1.Posté par pacopati le 09/01/2014 19:16 (depuis mobile)
On est pecheur ce qu'on veut qu'on nous disE qui sont ces oiseaux de mauvaises augures tapis dans l'ombre du pouvoir ou pas sinon ca ne sert a rien de votuperer

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter