Pèlerinage 2017 : 3 voyagistes privés placés en garde à vue

Au moins 150 pèlerins ont été laissés en rade ce mardi par les privés sur le tarmac de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor (LSS). Et, les trois (3) voyagistes privés incriminés ont été placés en garde à vue à la gendarmerie de la foire. Ces derniers ont encaissé entre 2 millions 800 et 3 millions 500 mille FCfa par pèlerins.



Pèlerinage 2017 : 3 voyagistes privés placés en garde à vue
150 pèlerins n'iront pas à la Mecque cette année par la faute de voyagistes qui, après avoir récupérer leur argent, ont tenté de fondre dans la nature.En effet, certains de ces pèlerins ont renseigné que le voyagiste Yamar Guèye a une lourde responsabilité dans la situation dont ils sont victimes.

Des accusations qui ont été battues en brèche par ce dernier qui soutient avoir juste transmis des offres à Mberry voyage. Seulement, cette agence ne fait pas partie des privés agréés par la Délégation chargée du pèlerinage. Par conséquent, il ne peut pas en aucun cas décrocher des visas pour les pèlerins (hadji). Cependant, l’agence voulait faire voyager les pèlerins sénégalais à partir du quota de la Guinée Bissau.

Sachant que les carottes étaient cuites, Mberry Voyage a tenté de jouer des coudes, en activant des lobbies auprès de l’ambassade d’Arabie saoudite. Mieux, l’agence a continué à faire miroiter aux pèlerins les lieux saints de l’Islam, allant jusqu’à les convoquer à l’aéroport LSS.

Et, c’est sur les lieux que ces derniers ont constaté qu’ils n’iront pas effectuer l’un des 5 piliers de l’Islam cette année.

Dans ce lot y figurent des pèlerins convoyés par la Première dame, des parents de hautes personnalités entre autres.

Aminata Diouf

Mercredi 23 Août 2017 - 14:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter