«Pendant 8 mois, il n’y aura pas de pénurie d’oignon et de pomme de terre» : Idy Thiam.

Alors que la Tabaski approche à grands pas, les ménagères s’inquiètent quant à la disponibilité des denrées telles que l’oignon et la pomme de terre. Mais, selon le président de l’Unacois Jappo, le marché sera bien approvisionné en ce qui concerne ces deux produits et ce, pendant au moins huit mois.



«Pendant 8 mois, il n’y aura pas de pénurie d’oignon et de pomme de terre» : Idy Thiam.
 «Pendant huit mois, le marché national sera approvisionné en condiments comme l’oignon local, parce qu’on a arrêté les importations». Ces propos sont de Idy Thiam, président de l’Union national des commerçants et industriels du Sénégal-Jappo Unacois-Jappo). C’était lors des journées de consultations gratuites organisées à Ndiané, dans le département de Linguère.
 
Selon lui, cette mesure de suspendre les importations fait l’unanimité chez les commerçants qui ont décidé «d’attendre la fin des 8 mois pour importer l’oignon».

A l’en croire, cette décision entre dans le cadre de leur participation à l’autosuffisance alimentaire prônée par le président de la République. Ce qui ne se résume pas seulement à l’oignon : «Après sa visite dans la vallée du fleuve Sénégal, le Président Macky Sall nous a demandé d’acheter les stocks de 8500 tonnes de riz disponible. On l’a acheté en moins de 3 jours».
 
Mr Thiam s’est également prononcé sur le prix du sucre au Sénégal. A son avis, ce produit pouvait coûter moins cher : «Le prix du sucre est excessivement cher au Sénégal. D’ailleurs, il est plus cher au Sénégal que dans les autres pays de la sous-région, c’est anormal», déclare-t-il.
 

Ousmane Demba Kane

Lundi 14 Septembre 2015 - 14:41



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter