Pikine / Guédiawaye - 3 écoles dans une situation critique: Seyni Wade reconnait «un réel problème»

L’incertitude plane sur la rentrée des classes et l’inquiétude est de mise chez les parents d’élèves. Sur onze (11) envahies par les eaux, trois (3) notamment l’école Elimane Ndiaye sont dans «une situation assez critique», selon les propres termes de Seyni Wade, Inspecteur de Pikine-Guédiawaye.



«Au dernier décompte, il y avait onze (11) écoles qui véritablement étaient envahies par les eaux. Il y a trois (3) qui se trouvent dans une situation assez critique. Nous avons surtout l’école Elimane Ndiaye qui a retenu l’attention de l’ensemble des partis parce que c’est une école qui est aujourd’hui envahie non seulement par les eaux de pluviales mais surtout par les eaux usées », décline l’Inspecteur de Pikine-Guédiawaye.
 
Seyni Wade qui parle d’un «réel problème», indique que la question a été posée. «Le Préfet en rapport avec les autorités compétentes vont tout faire que cette école-là puisse être opérationnelle le plus rapidement possible. Mais cela nécessite des actions de grande envergure», sert-il.

Et d’ajouter : «Pour les autres établissements également, les sapeurs-pompiers vont en principe s’activer…». 


Vendredi 30 Septembre 2016 - 13:39



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter