Polémique sur le perchoir: Tanor a-t-il fait la leçon à Niasse en cédant sa place à un jeune?

A côté du combat entre le coordonnateur de l’Alliance pour la République à Touba, Moustapha Cissé Lô et la tête de liste de la Coalition, Bennoo Bokk Yakaar lors du scrutin du 1er juillet, Moustapha Niasse, un autre duel semblait se profiler à l’horizon. Celui qui pourrait opposer les deux rivaux socialistes, le leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp) et le chef de file des socialistes Ousmane Tanor Dieng. Nombre de citoyens commençaient à épiloguer sur une éventuelle candidature d’Ousmane Tanor Dieng à la présidence de l’Assemblée.



Polémique sur le perchoir: Tanor a-t-il fait la leçon à Niasse en cédant sa place à un jeune?
Le partisan d’un tel scénario voit tout faux. Après la guerre pour le choix du candidat de l’unité et du rassemblement de Bennoo Siggil Sénégal pour la présidentielle du 26 février, un combat n’opposera pas les deux personnalités. A quelques jours de l’installation de la future assemblée nationale, Ousmane Tanor Dieng vient d’annoncer qu’il ne va pas siéger au Parlement. Il laisse sa place à son suppléant sur la liste départementale de la coalition, Benno Bokk Yaakaar dans le département de Mbour, le responsable des jeunesses socialistes dans la capitale de la Petite Côte, Adrien Diokh. Pourtant rien ne montrait qu’Otd ne va pas siéger au Parlement. Il a battu campagne pour les législatives, surtout dans son fief à Mbour où il a été défié par le maire socialiste de Saly Portudal qui avait rejoint les rangs de la coalition, « Bess du Nak » de Mansour Sy Djamil.

Après la défection de Moustapha Cissé Lô et le « refus » d’Ousmane Tanor Dieng de ne pas siéger à l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse se dirige tranquillement vers le Perchoir. Il semble atteindre l’objectif de ses partisans qui ont récemment milité en faveur de sa candidature. Les progressistes seront certainement pris de court par la défection du leader du socialiste. Déjà, nombre de socialistes semblent crier victoire. Ils pensent que leur mentor a fait preuve de grandeur, en cédant la place à un jeune, mais aussi en évitant un autre bras-de-fer avec M. Niasse. Quelle sera la prochaine destination d’Ousmane Tanor Dieng ?
Issa NDIAYE

Issa NDIAYE

Dimanche 22 Juillet 2012 - 04:00




1.Posté par dia le 22/07/2012 12:05
Dites à Tanor que nous l'aimons bien et nous avons pensé qu'il a tiré la leçon de sa querelle qui l' a placé en 3e position des présidentielle.
Pardon pas de bêtise une deuxième fois

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter