Pour non respect de la parité, la Cour d'appel « casse » les équipes municipales de Bathelémy Diaz et Santy Agne...



Pour non respect de la parité, la Cour d'appel « casse » les équipes municipales de Bathelémy Diaz et Santy Agne...
Les recours en annulation déposés par l'Association des Femmes Juristes du Sénégal (AJS) pour dénoncer le non-respect de la parité dans les bureaux des nouvelles collectivités locales commencent à porter ses fruits. La Cour d'appel de Dakar a donné raison aux camarades de Fatou Kiné Camara qui ont engagé la bataille juridique contre des mairies comme, Sacré-cœur-mermoz, Sicap-Liberté, Yeumbeul Sud, Médina Gounass, etc.


La Cour dans sa décision rendue le 21 août dernier a en effet cassé tous les bureaux qui n'ont pas respecté la parité. Mermoz-Sacré cœur de Bathelemy Diaz, Sicap-Liberté de Santy Agne, la mairie de Yeumbeul Sud et celle Médina Gounass sont ainsi sommées de reprendre les élections de leurs bureaux et des commissions.


Il faut rappeler qu'il n'y a pas que ces mairies citées qui sont concernées par les recours. Selon "l'AS", la Cour va statuer sur d'autres communes. Et si la décision est favorable à la requête de l'AJS, elles seront nombreuses les communes qui vont reprendre le vote des membres de leurs bureaux et commissions.


Jeudi 28 Août 2014 - 14:35




1.Posté par Leuk le 28/08/2014 22:22
Ouf ! Enfin, on veille au Respect strict des Lois de notre cher Pays!

Et sans rancune vis-à-vis de notre frère bienaimé, Barthélémy,, et des autres ainsi frappés par les rigueurs de la Loi.

« Dura lex sed lex »

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter