Pour non respect des règles d'éthique et déontologie, le Tribunal des Pairs du CORED condamne Xibaaru

Le Tribunal des Pairs du Conseil pour l’Observation des Règles d’Ethique et de Déontologie dans les médias (CORED) condamne et adresse un blâme au site Xibaaru.com suite à la plainte du ministre de la Culture et de la Communication, Mbagnick Ndiaye relative à l’article publié par Aïssatou Doucouré le 30 mai 2015 et intitulé «Mbagnick la gaffe : les gendarmes chassent le ministre», en affirmant que ce dernier voulait faire du trafic d'influence à la suite de l'interpellation du chanteur Thione SECK.



Pour non respect des règles d'éthique et déontologie, le Tribunal des Pairs du CORED condamne Xibaaru
Mbagnick Ndiaye dément formellement cette information en précisant ne s’être jamais rendu à la gendarmerie. Par conséquent il n’a pu être «éconduit comme un malpropre par les gendarmes de la Section de recherche de Colobane en voulant rendre visite au chanteur Thione Seck, selon l'avis Numéro 005/2015 du Conseil pour le Respect des Règles d'Ethique et de Déontologie (CORED).

 
Cette information non fondée lui ayant «beaucoup porté préjudice» et «porté atteinte à (sa) respectabilité et à (son) honneur», le ministre Mbagnick Ndiaye a saisi le Tribunal des Pairs pour se plaindre de cette «attitude inqualifiable du site Xibaaru.com».

 
Dans sa réponse à la plainte, envoyée au CORED, l’administrateur du site Doudou Andy Ngom «persiste et signe» en continuant à soutenir mordicus que le ministre Mbagnick Ndiaye était bel et bien à la Section de recherches de la gendarmerie sise à Colobane pour rendre visite au chanteur Thione Seck. Par ailleurs, l’administrateur du site précise attendre que «le ministre este en justice pour donner le nom du marabout qui est intervenu et certains témoins de la scène».
 
 
Après examen du dossier, le Tribunal des Pairs a procédé à quelques vérifications au niveau de la gendarmerie considérée par l'auteur de l’article comme «rigoureuse et sérieuse». Ainsi il ressort de la correspondance du Chef d’escadron Issa Diack, Commandant la Section de Recherches de la gendarmerie, adressée au président du Cored en date du 14 juillet 2015 que «monsieur Mbagnick Ndiaye ne s’est jamais présenté à la Section de recherches pendant toute la durée de l’enquête concernant monsieur Thione Seck. Par conséquent, il n’a pu être éconduit, en aucune manière par les gendarmes».
 
En sus de cela, dans sa réponse, le site Xibaaru.com n’a apporté aucun élément corroborant les informations contenues dans l’article, précise le Tribunal des pairs.
 
Le Tribunal des pairs constate que les faits relatés par le site Xibaaru.com ne sont pas avérés et ont été démentis par la gendarmerie. En conséquence, il condamne et adresse un blâme à Aïssatou Doucouré l’auteur de l’article et à Doudou Andy Ngom administrateur du site Xibaaru.com.
 


Mercredi 29 Juillet 2015 - 22:23



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter