Pourquoi le Tribunal des flagrants délits de Dakar a prononcé la relaxe de Kemi Seba...

L’activiste arrêté pour avoir brûlé le billet de 5000 est désormais libre. Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a prononce sa relaxe. Kemi Seba, l’activiste a été arrêté pour avoir brûlé le billet de 5000 le 19 août dernier. Une plainte a été déposée contre lui par la BCEAO. Il a été arrêté jeudi dernier en compagnie de Bentaleb Sow. La partie civile n’entend pas interjeter appel.



Kemi Seba hume désormais l’aire de la liberté. Le Tribunal des flagrants délits de Dakar a prononce sa relaxe. L’activiste a été arrêté pour avoir brûlé le billet de 5000 le 19 août avant d’être arrêté jeudi dernier. Selon son avocat, Me Cheikh Koureyssi BA, «on s’attendait à un débat houleux, mais le président a très bien tenu son audience. Les débats ont été assez brefs. Le réquisitoire a été lui-même modéré. Au bout du compte la sagesse a prévalu. Nous sommes satisfaits de cette décision qui a consisté à relâcher simplement et purement les prévenus du fait des accusations qui pesaient sur eux». 
 
A en croire Me BA, tant dans l’esprit que dans la lettre de la loi, notamment dans la loi 411 du code de procédure pénale, les choses sont assez claire. «Le fait de brûler un billet  de banque n’était pas incriminé. On a parlé de billets de banque au pluriel. Le droit pénal est très précis et le juge n’a pas à inventer quelque chose qui n’est pas dans le code », déclare l’avocat à la Cour. 



Mardi 29 Août 2017 - 23:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter