Premier League- 12e journée: Arsenal et Man United veulent grimper, Chelsea veut engranger

Alors que tous les voyants sont au vert pour le leader Chelsea, Arsenal et Manchester United s'affrontent samedi lors de la 12e journée du championnat d'Angleterre simplement pour éviter de tomber du wagon des poursuivants.



 . Eviter le décrochage

Arsenal, 6e à déjà 12 points du leader, reçoit Manchester United, placé juste derrière lui, à un point. Les deux équipes sont sur une courbe de forme semblable puisque les Gunners  viennent de prendre 7 points, et les Red Devils 8 sur 15 possibles. Et elles  n'ont jamais enchaîné plus de deux victoires en championnat cette saison. Avant de recevoir Dortmund mercredi en Ligue des Champions, les Londoniens  doivent se relever après leur revers 2-1 à Swansea, qui suivait un embarrassant  3-3 contre Anderlecht. Arsène Wenger devra sans doute faire sans Welbeck,  revenu incertain de son périple en Ecosse, mais Giroud réapparaît dans le  groupe pour la première fois depuis le 27 août. Heureusement surtout que  Sanchez vient d'inscrire six buts en quatre matches... Les Mancuniens ont eux remis le contact contre Crystal Palace avant la  trêve (1-0), bienvenue après une défaite dans le derby et deux nuls, mais ils  ont du mal à prendre le bon wagon. Surtout, alors qu'il est invaincu depuis six matches contre Arsenal, qui n'a gagné que deux des 18 derniers duels, MU pourrait avoir payé un lourd  tribut à la coupure internationale. Même si celle-ci a regonflé Rooney, auteur de 5 buts lors de ses quatre derniers matches en sélection alors qu'il n'a plus scoré en club depuis le 27 septembre, De Gea, Shaw, Di Maria seront au mieux amoindris, Falcao lui sera blessé, alors que Rojo, Rafael et Blind sont déjà forfaits.

 . Tapis rouge pour Chelsea et Southampton

Avant leur match respectif contre West Bromwich Albion (13e) et Aston Villa (16e), tout continue de rouler comme sur des roulettes pour le leader et son dauphin. Invaincus depuis la reprise et vainqueurs de 13 matches sur 17, les Blues ont fait le trou sur City, pointé à huit unités. Pendant les dix derniers  jours, le buteur Costa et le passeur Fabregas ont été préservés par l'Espagne et ils sont donc reposés, pour le plus grand bonheur de Mourinho qui ira ensuite mardi à Schalke pour assurer sa qualification en 8e de finale de Ligue des champions. La défense, qui vient d'encaisser cinq buts en cinq matches, doit se méfier  tout de même de Berahino, buteur à sept reprises. Mais WBA n'a gagné qu'un match depuis le 4 octobre. Du côté des Saints, à quatre longueurs des Londoniens, on peut se prévaloir  de la forme de Pelle (6 buts) et surtout d'une seule défaite coincée au milieu de 11 victoires. Après six défaites, les Villains ont stoppé l'hémorragie par un nul, mais ils n'ont marqué qu'une fois sur la série...

 . City et Liverpool requinqués?

Sonnés au soir de la 11e journée, Manchester City (3e) et Liverpool (11e) espèrent s'être requinqués avant de recevoir Swansea (5e) et d'aller à Crystal Palace (17e). A part Agüero (12 buts), rien ne semble vraiment aller actuellement chez le champion en titre. A deux doigts de se faire éliminer en C1, les Citizens n'ont remporté qu'un seul de leurs six derniers matches. L'absence de Silva leur fait très mal et son retour n'est pas encore prévu. Celui du capitaine Kompany pourrait avoir lieu, mais plus vraisemblablement mardi contre le Bayern Munich. Les Reds non plus ne s'en sortent pas et l'annonce de la rechute de Sturridge, absent depuis le 31 août, leur maintient la tête sous l'eau puisque Balotelli n'a toujours pas marqué en Premier League. Avant de jouer sa survie européenne mercredi contre Ludogorets, l'équipe de Brendan Rodgers reste sur trois défaites, la dernière à Anfield contre Chelsea, et elle n'a gagné qu'en coupe depuis sa dernière victoire en championnat le 19 octobre. Mais Palace est encore plus mal loti car il n'a plus gagné depuis fin septembre.
 

AFP

Samedi 22 Novembre 2014 - 11:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter