Premier League - Les stats décalées de la 19e journée : Manchester City a tout pour faire le show

Pour espérer revenir à la hauteur de Chelsea, Manchester City doit battre Burnley ce dimanche. Si on en croit les chiffres, ils vont même faire mieux que ça : les stats décalées de la 19e journée de Premier League.



City-Burnley, ça sent le carton

Le football réserve souvent des surprises, mais s’il y a un match qui risque de faire exploser les compteurs ce dimanche, c’est bien Manchester City-Burnley. Les quatre dernières confrontations entre les deux équipes ont accouché de matches extrêmement prolifiques : au moins six buts à chaque rencontre ! Et cela risque fort de ne pas tourner à l’avantage du promu (19e). Depuis l’arrivée deManuel Pellegrini  sur le banc, les Citizens (2e) ont joué 27 matches à domicile… et n’en ont perdu que deux. De son côté, Burnley a encaissé au moins deux buts à 21 reprises au cours de leurs 27 derniers déplacements. Allez, on donne un dernier tuyau aux parieurs : Yaya Touré  a marqué lors des trois derniers matches de City à domicile. Conclusion : que Chelsea ne s'attende pas à creuser l'écart avec son rival, dimanche.

Lloris  devrait se méfier de Rooney

C’est l’homme en forme du moment à Manchester. Auteur d’un doublé face à Newcastle, vendredi, Wayne Rooney pourrait bien retrouver le chemin des filets dès dimanche. Disons qu’il a certaines habitudes contre Tottenham. En 13 matches face aux Spurs, Rooney a marqué 9 fois, dont 6 à White Hart  Lane. Chez Rooney, le dimanche n'est pas chômé, loin de là.

Si West Ham  ouvre le score, ce sera bon signe pour Arsenal

A 16 heures, West Ham reçoit Arsenal. Et il se pourrait bien que les Hammers ouvrent le score. C’est ce qui est arrivé les quatre dernières fois que les deux équipes se sont affrontées en Premier League. Mais que les supporters d’Arsenal ne s’inquiètent pas. A chaque fois, les Gunners ont fini par gagner le match. S’ils y parviennent dimanche, les coéquipiers d'Alexis Sanchez  (6e) passeraient devant West Ham (5e). 

Alexis Sanchez (Arsenal).
Alexis Sanchez (Arsenal). - Panoramic

Plus c’est court, plus c’est dur pourCrystal Palace

C’est l’avantage de jouer à Londres. Une bonne partie des déplacements se fait au sein même de la ville ; on évite la perte des repères, la fatigue du voyage… Mais, pour Crystal Palace, proximité ne rime pas avec facilité. Loin de là. Sur leurs 15 derniers déplacements londoniens, lesEagles  n’ont gagné qu’une fois. Pour battre QPR, ce dimanche, il leur faudrait donc un miracle. Ou un but deMarouane Chamakh. Là-dessus, on n’a pas de stats, mais on se demande ce qui est le plus probable.

A West Brom, la dinde a souvent du mal à passer

Quinzième à deux points de la zone rouge, West Bromwich Albion  serait bien inspiré de prendre des points avant 2015. Mais, à WBA, les fêtes, ce n’est pas leur truc. Sur leurs dix derniers déplacements entre Noël et le jour de l’an, les Baggies n’ont gagné qu’une seule fois. Une difficulté à voyager qui s’exprime, d’ailleurs, à d’autres moments de la saison : ces deux dernières saisons, West Brom n’a gagné que cinq fois à l’extérieur. 

Liverpool -Swansea, ne ratez surtout pas le coup d’envoi

Lundi, Liverpool reçoit Swansea à 21 heures. Et si ce match vous intéresse, on vous conseille de le suivre dès le début. Lors des deux dernières rencontres entre les deux équipes, trois buts ont été inscrits dans les cinq premières minutes ! Ce match sera aussi celui des retrouvailles.Brendan Rodgers, le coach des Reds, était sur le banc des Swans lorsque ceux-ci étaient remontés en Premier League. Dans l’autre sens, Jonjo Shelvey, le milieu de terrain de Swansea, a l’air d’aimer jouer contre son ancienne équipe : à chaque fois qu’il a affronté Liverpool depuis 2013, il a marqué.

Liverpool's Slovakian defender Martin Skrtel (L) celebrates scoring his team's second equalising goal
Liverpool's Slovakian defender Martin Skrtel (L) celebrates scoring his team's second equalising goal - AFP

Africatopsports

Dimanche 28 Décembre 2014 - 11:53



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter