Premier entretien téléphonique depuis dix ans entre Rohani et Cameron

Après l'entretien avec le président russe Vladimir Poutine, Hassan Rohani, son homologue iranien s'est entretenu au téléphone avec David Cameron, le Premier ministre britannique, ce lundi soir . Il s'agit d'un entretien inédit à un tel niveau depuis de nombreuses années et qui a abordé la question du nucléaire iranien mais aussi la crise en Syrie.



David Cameron, le 10 juillet 2013 à Londres. REUTERS/Paul Hackett
David Cameron, le 10 juillet 2013 à Londres. REUTERS/Paul Hackett

C’est la première fois depuis plus de 10 ans qu’un dirigeant britannique décroche son téléphone pour appeler Téhéran. L’échange par interprète interposé entre David Cameron et Hassan Rohani a duré 25 minutes.
 

L'entretien est qualifié de « constructif et engageant » abordant trois principaux dossiers. Tout d’abord les relations bilatérales entre Londres et Téhéran, des relations qui connaissent des progrès encourageants avec notamment la nomination de chargés d’affaires non résidents la semaine dernière.

Le dossier du nucléaire iranien abordé
 

L’autre sujet-clé de conversation était bien sûr les négociations concernant le programme nucléaire iranien. Les deux interlocuteurs ont estimé que des progrès significatifs ont été accomplis lors des récentes discussions à Genève et qu’il est important de profiter de la nouvelle série d’entretiens qui débute ce mercredi 20 novembre pour avancer. David Cameron a néanmoins insisté sur la nécessité pour l’Iran de répondre aux inquiétudes de la communauté internationale sur ce programme nucléaire notamment sur la question de la transparence.
 

Enfin concernant la Syrie, les deux hommes ont convenu de la nécessité de trouver une solution politique pour mettre fin au bain de sang dans le pays. Cet échange exceptionnel risque néanmoins de faire grincer quelques dents à Londres comme à Téhéran mais le fait que les deux dirigeants prennent le risque d’essuyer les critiques des plus sceptiques signale une volonté de détente jusque-là sans précédent.

Source : Rfi.fr
 


Dépéche

Mercredi 20 Novembre 2013 - 10:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter