Préparatifs du Magal de Touba édition 2016 : « Les engagements de l’Etat seront respectés », Abdoulaye Daouda Diallo

L’Etat va déployer tous les moyens nécessaires pour que l’édition 2016 du Grand Magal de Touba se passe dans les meilleures conditions possibles. Selon le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, les engagements pris par le gouvernement seront respectés à la lettre.



Préparatifs du Magal de Touba édition 2016 : « Les engagements de l’Etat seront respectés », Abdoulaye Daouda Diallo
 
 
Le grand Magal de Touba l’édition 2016 approche à grand pas et l’Etat met tout en œuvre pour la réussite de cet événement religieux. A cet effet, une rencontre d’évaluation a réuni le comité d’organisation piloté par le porte-parole du Khalife général des Mourides, Serigne Bassirou Abdou Khadre dans les locaux du ministère de l’Intérieur.

De l'avis d'Abdoulaye Daouda Diallo « Tout est fin prêt pour un bon déroulement de l’édition 2016 du Magal de Touba, lui qui a présidé, la réunion nationale préparatoire de cette grande cérémonie religieuse annuelle.
 
« L’essentiel des engagements de l’Etat pour les besoins du Magal de Touba seront respectés. Nous exprimons toutes nos satisfactions au Comité d’organisation qui a facilité à l’administration son travail dans le cadre des activités préparatoires », a déclaré Abdoulaye Daouda Diallo. Selon lui, il y a encore quelques points à parfaire, mais comme il reste encore une bonne vingtaine de jours, tout va rentrer dans l’ordre avant le Magal.
 
« Nous avons un peu de temps et espérons que les points en suspens feront l’objet d’un traitement approprié pour qu’on n’ait pas de difficultés majeures », a-t-il soutenu. Le ministre de l’Intérieur s’est dit « très rassuré » après cette rencontre. « J’ai toutefois demandé au gouverneur de redoubler d’efforts pour ne pas être surpris au dernier moment par de petits retards même si nous pensons que cela n’arrivera pas parce que, jusque-là, il nous a habitués à un zéro faute », s’est félicité Abdoulaye Daouda Diallo.
 
Auparavant, tous les services concernés par le bon déroulement de cet événement religieux qui draine des millions de fidèles, comme la gendarmerie, la police, la Senelec, l’Ofor, la Sonatel… ont réitéré leurs engagements « à fournir un service de qualité » devant les autorités. « Si on ne fait pas mieux que l’année dernière, on ne fera pas moins », a rassuré le ministre face à certaines inquiétudes de quelques membres de la délégation.
 
Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, en tête d’une forte délégation venue de Touba, a remercié le chef de l’Etat Macky Sall et le ministre de l’Intérieur Abdoulaye Daouda Diallo pour « les efforts consentis » pour le bon déroulement du Magal. D’après le chef religieux, lorsqu’il a fait part au président de la République de l’état de dégradation de la nationale qui relie Dakar et Touba, ce dernier a tout de suite donné des instructions pour qu’elle soit réfectionnée.


Jeudi 27 Octobre 2016 - 23:13



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter