Préparation campagne agricole: Après avoir sillonné la Casamance, le CNCR dit craindre le pire



Préparation campagne agricole: Après avoir sillonné la Casamance, le CNCR dit craindre le pire
Les premières pluies en train de se généraliser dans le territoire national, les paysans n’ont de cesse de monter au créneau pour signaler l’absence des semences en vue de la campagne agricole. Hier les services d’Abdoulaye Seck du ministère de l’Agriculture de déclarer que les lenteurs signalés sont à mettre sur le compte des commissions de distribution de semences. Que nenni selon le Conseil National de Concertation des Ruraux (CNCR) qui indexe l’amateurisme du gouvernement. Le coordonnateur du CNCR Marius Dia qui dit « avoir fait la Casamance du 19 au 29 mai passé », d’assurer:


« J’ai fait les différents départements et je n’ai vu aucune commission mise en place jusqu’à la date du 29.... J’ai vu des camions en train de prendre des graines…. Alors je ne sais pas celui qui a fait son travail, celui qui ne l’a pas fait ». Tout ce qu’il sait, c’est que « tout simplement qu’une bonne campagne agricole ne se prépare pas comme ça. Au mois d’avril, tous les producteurs qui ont l’intention de faire de l’arachide auraient dû être déjà en possession de leurs graines traitées, préparées et le matériel agricole en attendant que la pluie arrive ». Pour Marius Dia, si ces semences ne sont toujours pas entre les mains des paysans, « c’est que l’administration n’est pas encore prête. C’est une impréparation de la campagne agricole ».


Jeudi 5 Juin 2014 - 15:58




1.Posté par mademba le 06/06/2014 11:34
Les paysans veulent des solution parce que le constat a été déjà fait
Mais comme nous sommes considérer comme le bas-peuple et tout le monde vit sur notre dos mais un jour viendra

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter