Présidence de l’Assemblée nationale : Cheikh Diop Dione menace Moustapha Niasse

Moustapha Niasse a intérêt à batailler ferme et affûter ses armes s’il veut conserver son fauteuil de président de l’Assemblée nationale. A l’occasion du renouvellement du bureau politique de l’Assemblée nationale prévu ce vendredi à partir de 09 heures, le député Cheikh Diop Dione qui a déposé sa candidature hier pour occuper le perchoir sera à l’assaut du leader des progressistes.



Présidence de l’Assemblée nationale : Cheikh Diop Dione menace Moustapha Niasse
Même s’il est élu sur la liste majoritaire Benno Bokk Yaakaar (BBY) pour le département de Gossas, le membre de l’Alliance Pour la République (APR) se démarque du lot en décidant de défier Moustapha Niasse dont la candidature est pourtant bénie par le président Macky Sall qui a renouvelé sa confiance à son allié. Ce qui donne ainsi raison à ceux qui soutiennent que Cheikh Diop Dione, économiste de formation, « est un monsieur intransigeant qui ne suit pas aveuglément la voix du maître ».
 
Toutefois, même s’il est très méconnu du grand public, il importe de signaler que l’adversaire de Niasse bénéficie du soutien de bon nombre de députés de BBY et de l’opposition dont Me El Hadj Diouf. L’avocat ne s’est pas gardé de livrer une petite description du nouveau prétendant au perchoir. « Un brillant économiste qui est capable d’amorcer les ruptures attendues à l’Assemblée nationale », voit Me El Hadj Diouf qui, dans les colonnes de « L’as », décrit  l’homme en question comme quelqu’un qui « n’est pas vieux, démodé, dépassé, sénile, il est de son temps ».
 


Vendredi 11 Octobre 2013 - 12:08



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter